Astronomie

Pluton est-elle une « proto-planète » ?

Pluton est-elle une « proto-planète » ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Ma question est la suivante : le système Charon-Pluton pourrait-il devenir dans les quelques millions d'années à venir une planète à part entière, comme dans la classification IAU ?

Je pose cette question car il y a deux faits qui me dérangent :

  • L'orbite du système n'est pas sur l'écliptique
  • Le système n'a pas nettoyé son voisinage

Alors, est-il possible que ce système ne soit pas encore stabilisé, et que 1) son orbite change très lentement (faute d'un meilleur mot) vers l'écliptique, et 2) que le système s'effondre lentement, et apporte tout son lunes avec lui, pour nettoyer son voisinage ?

En d'autres termes, Pluton est-elle une "proto-planète" (comme je l'appellerais personnellement), ou bien (et pour les prochains millions d'années) une planète naine ?

Edit : Je ne suis pas d'accord sur le fait que cette question est un doublon de Combien de temps faudra-t-il à Pluton pour atteindre la taille d'une planète ? car celui-ci ne demande pas la taille de Pluton, mais plutôt les autres caractéristiques, l'orbite et le dégagement du voisinage.
De plus, la question a été posée dans un canevas plus large, de savoir s'il était possible que certains éléments du système solaire (Pluton, mais pas seulement) soient suffisamment instables pour atteindre le niveau de la planète dans le futur.


La question dit quelques choses intéressantes :

  • L'orbite du système n'est pas sur l'écliptique
  • Le système n'a pas nettoyé son voisinage

Ceux-ci ne vont pas changer dans les prochains millions d'années - ou jamais.

Orcus est un contre-exemple intéressant. Il est sur une orbite similaire à Pluton - aphélie, périhélie et excentricité similaires, période orbitale similaire (à environ un an) et une inclinaison d'environ 20 degrés, un peu plus que Pluton.

En bref, en termes orbitaux, Orcus est autant une planète que Pluton l'est - sauf bien sur c'est seulement environ la moitié du diamètre et a beaucoup moins de masse.

Pluton ne déplacera jamais Orcus de son orbite. En fait, ils ont tous deux été poussés dans leurs orbites par Neptune et le mécanisme de Kozaï, ce qui provoque son inclinaison. Ils ne pourront jamais effacer leurs orbites car Neptune domine la région.

Pour répondre à la dernière partie de la question - Pluton est officiellement considérée comme une planète naine par la définition actuelle. En partie à cause de son orbite comme le dit votre question. Que ce soit aussi une protoplanète ou non peut être discutable. Je dirais que c'est trop gros pour être considéré comme une protoplanète parce que c'est trop gros. (Les plus gros astéroïdes comme Ceres, Vesta, etc. sont probablement plus proches de cette gamme de tailles.)


Pluton ne sera jamais une planète.

Il existe un certain nombre d'articles techniques qui donnent un sens plus précis au concept de "nettoyage du quartier". Ce n'est pas seulement maintenant, c'est que l'objet en question peut dégager le voisinage de sa trajectoire alors que le Soleil est encore une étoile.

Dans le cas de Pluton, Cérès, Éris et une foule d'autres objets pas tout à fait planétaires, cela n'arrivera pas. Jamais. Ou du moins tant que le soleil brille. Après, est-ce important ?