Astronomie

Je ne trouve pas Rigel sur le catalogue Tycho 2

Je ne trouve pas Rigel sur le catalogue Tycho 2


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

J'essaye de développer un planétarium en utilisant le catalogue Tycho 2.

Pour le lire, j'utilise les WCSTools. Mais j'ai un problème.

Sur Wikipedia, j'ai trouvé que l'étoile Rigel a RA: 05h 14min 32,3s et Dec: -08º 12' 06". Je les ai traduits en degrés décimaux (78.6375, -8.2017). Je l'ai utilisé pour le trouver sur Tycho 2 (fichier catalog.dat) mais je ne le trouve pas.

Pour rechercher dans le catalogue, j'ai utilisé la fonction TY2READ du fichier ty2read.c.

Et voici comment je recherche l'étoile:

void ReadTy2Catalog() { double raCenter = 84,5 ; double décCentre = -1,2 ; double raDistance = 10.; double décDistance = 10.; int nMaxStars = 20000 ; char* filePath = "D:FuentesReposPlanetariumStarsCataloguesLibResources"; Ty2Read lu ; read.Read( filePath, TYCHO2, /* Code catalogue de wcscat.h */ raCenter, /* Recherche centre J2000 ascension droite en degrés */ decCenter, /* Recherche centre J2000 déclinaison en degrés */ raDistance, /* Recherche demi-largeur en ascension droite en degrés */ decDistance, /* Demi-largeur de recherche en déclinaison en degrés */ 0, /* Séparation limite en degrés (ignorer si 0) */ 0, /* Bord intérieur de l'anneau en degrés (ignorer si 0 ) */ 1, /* 1 pour trier les étoiles par distance du centre */ WCS_J2000, /* Système de coordonnées de recherche */ 2000.0, /* Coordonnées de recherche équinoxe */ 0.0, /* Époque de mouvement correct (0.0 pour aucun mouvement propre) * / -20,0, /* Magnitudes limites (aucune si égale) */ 30,0, /* Magnitudes limites (aucune si égale) */ 1, /* Magnitude selon laquelle trier (1 ou 2) */ nMaxStars, /* Nombre maximum d'étoiles à rendre */ 1); /* verbeux*/ }

J'ai vérifié toutes les étoiles retournées et aucune n'a les RA et DEC de Rigel.

Qu'est-ce que je fais mal?


Cela m'a également frustré lorsque j'ai utilisé pour la première fois le catalogue Tycho-2. Ne pas trouver une étoile brillante bien connue peut être déconcertant. Citation de http://heasarc.nasa.gov/W3Browse/all/tycho2.html

Le Supplément-1 (ne faisant pas partie de cette base de données HEASARC mais disponible sur ftp://cdsarc.u-strasbg.fr/cats/I/259/suppl_1.dat.gz) répertorie les étoiles des catalogues Hipparcos et Tycho-1 qui ne sont pas dans Tycho-2.

J'ai seulement parcouru ce fichier, mais je pense que c'est peut-être la ligne que vous cherchez :

5331 01752 1|H|078.63446353|-08.20163919| 1.9| -0.6| 0.6| 0,5| 0,7| 0,5| | 0,312|0,012| 0,283|0,010|999|T| 24436

(le "-0,6" est l'indice de couleur U-B, pas la grandeur)


Télécharger

Les fichiers d'installation sont répartis en plusieurs packages afin de faciliter les transferts et le choix des composants qui vous intéressent.

Prérequis : Windows 95/98/NT/2000/XP
Veuillez consulter la procédure d'installation avant de télécharger des fichiers !

Il y a maintenant quelques choix de CDrom qui incluent la version complète du programme.
Regardez cette page pour plus d'informations.

Pour les détails de chaque catalogue et comment obtenir des informations supplémentaires, veuillez consulter les descriptions des catalogues.
Pour certains fichiers, vous avez le choix d'utiliser HTTP ou FTP, sélectionnez votre option préférée. Un grand merci à Simtel.Net, Funet et CuraNet pour fournir un miroir pour les fichiers les plus demandés.

Veuillez consulter la liste des bogues connus si vous rencontrez des problèmes.

Programme complet version 2.76, Bright Stars Cat (9096 étoiles de magnitude 6,5), 10'000 nébuleuses de SAC 7.2, éléments de planètes, comètes et astéroïdes. (Remarque : ces éléments sont distribués avec l'autorisation du CBAT. Veuillez actualiser régulièrement la version mise à jour en utilisant le menu du programme "Ressources en ligne".)

Traduction dans toutes les autres langues. L'anglais et le français sont inclus avec le logiciel de base.


Catalogue Henry Draper Star

J'écris tous mes propres logiciels pour faire fonctionner mon observatoire, y compris mon propre programme de planétarium. Mais cet article ne concerne PAS les logiciels.

J'ai décidé d'ajouter le support du catalogue d'étoiles Henry Draper à mon programme.

J'ai d'abord trouvé une source qui contenait environ 119 000 étoiles. Cela a bien fonctionné, mais il manquait certaines des étoiles signalées par astrometry.net lors de la résolution des plaques.

donc. J'ai regardé un peu plus fort et j'en ai trouvé un autre avec plus de 200 000 étoiles. Il avait les étoiles le premier manquait, ok, bon jusqu'ici,

mais regardez ça, à mon avis c'est assez bizarre, mais tout se vérifie. J'ai fait la comparaison avec l'autre base de données, contrôle (variations de position très mineures à très fort grossissement).

Cette image provient de mon programme de planétarium avec le pôle nord au centre et le ciel complètement plat, c'est-à-dire que le pôle sud est le cercle le plus éloigné.

Comme je l'ai dit, tout ce que j'ai vérifié correspond à ce qu'il devrait être, je n'ai pas fait de tests approfondis mais j'ai vérifié une vingtaine d'étoiles individuelles et j'ai écrit du code pour afficher les deux bases de données en même temps, et tout se vérifie.

Tout ce qui est blanc est une star du catalogue.

Vignettes attachées

Edité par mark77, le 05 mars 2021 - 12:53.

#2 eyeoftexas

Hmmm. Il y a peut-être un grand dessein.

#3 marque77

Je pense que c'est plus simplement le fait que ces zones ont attiré plus d'attention et que plus d'étoiles ont été cataloguées.

Dans cette image, chaque étoile est affichée sous la forme d'un seul pixel, quelle que soit la luminosité, de sorte que quelqu'un trompe.

#4 Waddensky

Vous avez probablement inclus le catalogue Henry Draper Extension. Le catalogue original couvre tout le ciel jusqu'à environ mag 9, l'extension a ajouté des étoiles dans des régions sélectionnées du ciel plus faibles que mag 9. Voir ici par exemple.

#5 marque77

Là où j'ai obtenu les données, il y avait un fichier séparé pour les extensions. Je l'ai également téléchargé, mais c'est un format différent et je n'ai pas encore écrit le code pour le lire.

Voici où j'ai obtenu les données, il y a BEAUCOUP de trucs ici

Mais. à cause de votre bonne suggestion, j'ai recherché la documentation et elle inclut en effet les extensions

#6 spereira

Passage à Astro Software & Computers.

#7 catalogueur

Le catalogue HD n'inclut pas les mouvements appropriés, il ne peut donc pas être utilisé

#8 marque77

Le catalogue HD n'inclut pas les mouvements appropriés, il ne peut donc pas être utilisé

à des fins astrométriques.

-- catalogueur

Pardonnez mon ignorance, mais je ne suis pas tout à fait sûr de ce que vous voulez dire ici.

De plus, la première base de données à laquelle j'ai fait référence, celle qui ne contient pas toutes les étoiles HD, a un mouvement propre. C'est une compilation de plusieurs bases de données. Le lien vers celui-ci est https://github.com/a. us/HYG-Base de données

Avez-vous d'autres catalogues à recommander ?

Edité par mark77, le 05 mars 2021 - 17:45.

#9 catalogueur

Voici quelques catalogues à essayer :

Le mouvement approprié est nécessaire pour convertir ces catalogues en J2021.0
parce que vous devez appliquer 21 ans de précession et de bon
mouvement. (L'ASCC a en fait besoin de 21 ans de précession à partir de l'équinoxe
J2000.0 et 29.75 ans de mouvement propre à partir de l'époque J1991.25)

En pratique, combiner des catalogues est le moyen le plus simple de remplir les
étoiles manquantes dans votre assiette. (Par exemple, afficher à la fois HIP
et Tycho2 dans CDC ou dans votre cas, combiner le HYG avec l'un des
au-dessus des catalogues. Les identifiants croisés facilitent l'élimination des
doublons.)

#10 Patrick Chevalley

Pour moi cela me rappelle la toute première version de CdC qui utilisait le catalogue HD en 1984 .

Mais HD est avant tout un catalogue de spectres stellaires, la position et la magnitude d'origine sont très approximatives et comme vous l'avez remarqué, la couverture du ciel n'est pas homogène.

Pour un planétarium, il y a maintenant un bien meilleur choix.

La sélection donnée dans le post précédent est bonne.

J'ajouterai celui-ci car il s'agit du catalogue d'étoiles de base utilisé par CdC : https://cdsarc.unist. -bin/cat/V/137D mais ceci est également limité aux 118000 étoiles Hipparcos.

Si vous voulez vraiment plus d'étoiles mais pas la pléthore de GAIA, Tycho-2 est facile à utiliser : https://cdsarc.unist. z-bin/cat/I/259

#11 marque77

Merci beaucoup pour les liens de données. Je vais mettre en œuvre certains d'entre eux.

J'ai examiné le bon mouvement et je devrais pouvoir l'ajouter assez facilement à mon code.

Je n'essaie PAS de faire ma propre résolution de plaques, j'essaie juste de faire fonctionner mon observatoire. Je prévois d'implémenter la résolution de plaques en utilisant les bibliothèques astrometry.net.

#12 catalogueur

<snip>

Mais HD est avant tout un catalogue de spectres stellaires, la position et la magnitude d'origine sont très approximatives et comme vous l'avez remarqué, la couverture du ciel n'est pas homogène.

<snip>

J'ajouterai celui-ci car il s'agit du catalogue d'étoiles de base utilisé par CdC : https://cdsarc.unist. -bin/cat/V/137D mais ceci est également limité aux 118000 étoiles Hipparcos.

Si vous voulez vraiment plus d'étoiles mais pas la pléthore de GAIA, Tycho-2 est facile à utiliser : https://cdsarc.unist. z-bin/cat/I/259

Le HD a toutes les étoiles Bayer/Flamsteed, mais Patrick a raison de dire que beaucoup
d'autres étoiles brillantes manquent : par exemple, TYC 2081-3675-1, 2259-552-1, 2794-1375-1,

3228-3103-1, 3870-1563-1, 4480-1544-1, etc.

Malheureusement, le HIP (qui est le catalogue de base de nombreuses autres applications, pas seulement CDC)

est également très incomplète (je crois que Patrick en a discuté une fois sur une Carte du ciel forum

à propos de Ksi UMa). Voici une liste partielle de ces étoiles brillantes manquantes :

Je ne trouve pas non plus 12 Aur, 18 Oph, 24 Tau et 39 Vir dans le HIP. (Le XHIP est
pire encore, puisqu'il manque 263 Suite étoiles brillantes en raison de leur incomplète
astrométrie.)

Je n'ai pas non plus trouvé ces quatre derniers numéros de Flamsteed dans le HYG, donc il
est une autre liste très incomplète.

OTOH, à l'exception du proche compagnon Procyon B, toutes les étoiles "manquantes" ci-dessus
peut être récupéré en affichant simultanément l'intégralité du HIP (I/239), Tycho-2 et
ses deux suppléments (I/259), et les étoiles multiples en I/239 et I/276 dans le
même candidature. Mais il faut d'abord éditer les catalogues car certains champs
sont manquantes.

La fusion physique de ces catalogues serait délicate et sujette à erreur. C'est trop

plus simple de les séparer mais de les afficher ensemble dans un programme de planétarium.


Vestige de la supernova de Tycho ?

J'ai lu récemment que, bien qu'à peine visibles visuellement, les radiotélescopes peuvent détecter des signaux puissants provenant des restes de la supernova de Tycho. Est-ce que quelqu'un ici l'a fait ? Si oui, quel type/puissance de radiotélescope est nécessaire pour le détecter ?

Il y a une assez bonne discussion sur l'objet sur Wikipedia, en fait : https://en.wikipedia.org/wiki/SN_1572 répertorie à la fois l'historique de l'objet ainsi que quelques informations sur l'historique de détection.

Afin de savoir quel type de télescope serait nécessaire pour le détecter, vous devez garder à l'esprit que l'intensité d'un objet est généralement différente selon la fréquence à laquelle il est observé. Les astronomes classent ces propriétés des objets dans ce qu'on appelle des catalogues. Jetons d'abord un coup d'œil au catalogue dans lequel le SNR a été initialement décrit, le 3e Cambridge Catalogue of Radio Sources ou 3C, où il est répertorié sous la désignation 3C10.

Ces catalogues ont besoin d'un peu de savoir-faire pour travailler avec eux. Les pages Web sur lesquelles ils sont servis ont des interfaces utilisateur plutôt complexes. 3C est disponible chez VizieR, et j'ai lié l'entrée pour 3C10 ici. Il répertorie une densité de flux de 110 Jansky à une fréquence de 159 MHz (où l'enquête a été effectuée, à l'époque). C'est plutôt beaucoup, et mettrait l'objet à la portée d'un instrument moderne de taille modeste avec une bonne technologie de réception. Pourtant. Aujourd'hui, 159 MHz se situe en plein milieu d'une partie commercialement utilisée du spectre radioélectrique et n'est plus vraiment une fréquence utilisable pour la radioastronomie.

Une fréquence plus typique de nos jours est 1,4 GHz, car c'est aussi la gamme de fréquences où l'hydrogène froid neutre peut être mesuré. Nous ne nous en soucions pas ici, mais la fréquence est agréable et vide) Un catalogue différent nous donne une valeur d'environ 39,8 Jansky à cette fréquence. Cela devrait donc certainement être faisable avec une parabole de 10 m (sans passer par les calculs appropriés ici).


Cartes du Ciel

Pour les plus petits Catalogue Tycho (magnitude 11.x), vous devez télécharger ces trois fichiers pour les régions Nord, Equatoriale et Sud. Exécutez ces fichiers auto-dissolvants et installez-les sur le chemin où vous avez installé "Cartes du Ciel / SkyCharts". Il créera tous les sous-dossiers et fichiers nécessaires.
Ces fichiers sont déjà convertis au format requis pour une utilisation avec les "Cartes du Ciel".
L'utilitaire convtyc.zip qui est fourni est de convertir le catalogue tycho original à partir d'un fichier nommé tyc_main.dat (350 megs) si vous possédez déjà ce fichier, sinon il vaut mieux télécharger les trois fichiers mentionnés ci-dessus (seulement 18 megs).

Pour les plus grands Catalogue d'entrée Tycho (jusqu'à la magnitude 12,1, 3,1 millions d'étoiles), une version prête à l'emploi de ce catalogue est désormais disponible. Ce serait votre option la plus simple pour obtenir et installer ce catalogue dans un format lisible directement par Cartes du Ciel.
Si par contre vous avez déjà téléchargé les fichiers originaux du catalogue d'entrée Tycho depuis ftp://cdsarc.u-strasbg.fr/cats/I/197A/ ou si vous préférez avoir le format de fichier original pour l'archivage, vous besoin de prendre quelques étapes supplémentaires. Vous aurez besoin d'un utilitaire capable de gérer les archives de fichiers .Z (UNIX compress). J'ai utilisé ZipMagic qui gère tout, donc je ne sais pas dans quel format spécial ils se trouvent, le cas échéant. Je pense que je me souviens avoir vu un lien que l'auteur a posté vers un utilitaire qui le fera pour vous si vous n'avez pas ZipMagic ou un autre logiciel. WinZip gère également très bien ces fichiers.
Après avoir téléchargé ces fichiers nommés "TIC1.Z", "TIC2.Z", "TIC3.Z", "TIC4.Z" et "TICA.Z" à partir du lien fourni par l'auteur (ci-dessus), désarchivez-les, en les gardant sous le même nom mais sans aucune extension de nom de fichier dessus. Lorsque vous avez terminé de les décompresser, vous devriez avoir 5 fichiers sur votre disque dans un seul dossier, avec les noms de fichiers "TIC1", "TIC2", "TIC3", "TIC4" et "TICA". (Notez qu'il n'y a pas de point ou d'autres caractères après le nom de fichier, WinZip veut ajouter le périoïde à la fin si vous utilisez cet utilitaire pour les décompresser, les renommer si nécessaire).
Maintenant, vous devez exécuter le programme fourni par l'auteur appelé "convtic.zip". (Notez que l'autre programme de conversion n'était différent que d'une lettre, il s'agit des catalogues TIC (Tycho Input), pas des catalogues TYCho). Ce programme va parcourir ces fichiers "TICx" et les réécrire complètement dans une nouvelle structure de base de données vers un autre emplacement (de votre choix) sous une forme que "Cartes du Ciel" peut lire. Ayez environ 55 Mo d'espace à portée de main pour les fichiers source (g)zip avant et après les avoir décompressés, et environ 55 Mo supplémentaires disponibles pour les fichiers de base de données convertis finaux.

Dans tous les cas, vous pouvez placer ces bases de données finales sur n'importe quel support de stockage, assurez-vous simplement de conserver intactes leurs structures de répertoire et de nom de fichier. Pointez les options de configuration du catalogue de "Cartes du Ciel" vers l'endroit où vous avez ces fichiers convertis finaux. J'ai tous les miens gravés sur un seul CD pour économiser de l'espace sur le disque dur. (Avoir un ami avec un graveur de CD est vraiment pratique maintenant. :-) J'ai mis le Compact GSC, les deux catalogues Tycho et d'autres grands catalogues de référence sur un seul CD. De cette façon, je peux mettre le CD USNO-SA2.0 dans un lecteur de CD-ROM et mon CD de compilation dans un autre lecteur sans avoir à changer de CD sur toute la plage de zoom de 19 magnitudes. Fonctionne très bien!)

le Catalogue d'étoiles du guide Hubble (CGC) est un tout autre monstre à gérer. Non seulement en raison de sa taille, mais parce que vous pouvez utiliser 3 "saveurs" différentes de la GSC avec Cartes du Ciel.

Scénario 1 de la CGC : Téléchargez la version originale de FITS (350 Mo) au format GZIP sur ftp://adc.gsfc.nasa.gov/pub/adc/superseded/1/1220/ . Gardez la structure du chemin et du nom de fichier de votre côté comme sur le site de téléchargement (assurez-vous d'inclure tous les fichiers et autres dossiers du point de départ principal à ./1220/, y compris les sous-dossiers où cette archive est stockée, mais pas ces dossiers "au-dessus" de ce point de départ). Votre nom de dossier/chemin de départ n'a pas besoin d'être nommé "1220", mais il doit contenir tout ce qui se trouve dans ce dossier et en dessous.

Recréez la même structure de base de données (après le point de départ ../1220/) de votre côté, mais décompressez tous ces fichiers dans leurs nouveaux emplacements. Vous aurez besoin d'environ 350 Mo d'espace libre pour les fichiers gzip et d'une autre partition ou sous-dossier d'environ 1,4 Go pour les fichiers non compressés. Je pense que cela a pris encore plus d'espace que 1,4 Go en raison du nombre de petits fichiers créés, mais tout peut éventuellement tenir sur 2 CD.
Vous pouvez choisir de ne décompresser que les régions du ciel que vous avez vraiment besoin d'utiliser, vous n'avez pas besoin de recréer toute la base de données si l'espace disque est essentiel pour manipuler les fichiers. Lisez ces fichiers "readme" sur le site d'archives pour voir quels dossiers "Nxxxx" ou "Sxxxx" correspondent à quelles bandes de latitude de données si vous devez choisir avant de télécharger. Vous remarquerez que les régions de bases de données polaires Nord et Sud ont moins de fichiers dans leurs dossiers/chemins Nxxxx ou Sxxxx que les régions équatoriales. (Au cas où vous voudriez savoir comment ils sont nommés et comment la structure des répertoires est organisée.) Il est facile de comprendre lorsque vous visualisez que les bandes équatoriales de latitude ont une circonférence plus grande que les régions polaires circulaires plus petites.

Attention : chaque zone du ciel est dans son propre fichier gzip séparé. Chaque dossier (sur la vingtaine de dossiers) peut avoir

Plus de 500 fichiers gzip en eux. Essayer d'utiliser WinZip pour les annuler sera une douleur royale en les faisant un par un, mais cela pourrait être la seule option pour vous si vous n'avez pas d'autre logiciel ou si vous ne savez pas comment utiliser le programme DOS gratuit mentionné ci-dessous.
J'ai utilisé ZipMagic qui m'a permis de mettre en surbrillance tous les fichiers dans un sous-dossier et de les décompresser dans le dossier de destination (du même nom ailleurs).
L'auteur suggère d'utiliser un petit utilitaire basé sur DOS que vous pouvez exécuter à partir de DOS ou d'une fenêtre DOS à partir de Windows. Obtenez GNU Gzip sur http://www.gzip.org/ . Vous pouvez l'utiliser depuis la ligne de commande pour décompresser tous les fichiers d'un répertoire avec la simple commande " gunzip * "

J'ai finalement mis mes fichiers FITS GSC sur 2 CD afin que l'espace de stockage final ne soit pas un problème. J'ai mis les régions nord de la base de données (bandes de latitude) sur un CD et les régions sud sur un autre. Le logiciel d'astronomie qui lit ces 2 CD vous demandera l'autre s'il ne trouve pas la région qu'il essaie de lire. (J'ai testé cela avec la version sur disquette d'Epoch2000sk et cela a très bien fonctionné avec cet ensemble de 2 CD GSC, mais Epoch2000sk n'a pas lu le Compact GSC décrit ci-après.) Encore une fois, assurez-vous de garder les dossiers et fichiers principaux intacts lors de la gravure sur CD, laissez de côté les régions de dossier nommées Nxxxx ou Sxxxx sur chaque CD comme bon vous semble.

Si vous ne pouvez pas télécharger 350 Mo, vous pouvez acheter les deux CD auprès de l'ASP http://www.aspsky.org/ .

Scénario 2 de la CGC : (je vous ai déjà perdu ?? :-) Vous devez télécharger la base de données COMPACT GSC depuis ftp://cdsarc.u-strasbg.fr/cats/I/220/ (ne pas confondre avec le gzip compressé précédemment mentionné fichiers de base de données, le FITS GSC d'origine). Il s'agit d'un catalogue GSC complet d'étoiles et d'objets, tous plus de 19 millions d'entre eux, mais les données sont dans un format compressé dont vous n'avez pas à vous soucier. Vous venez de télécharger le

300 Mo de fichiers de l'emplacement FTP à partir de ../220/ vers votre système, encore une fois, en gardant tous les fichiers, dossiers et structure de répertoire intacts. Tout comme vous le voyez depuis le point d'entrée principal dans le dossier "220" de cette base de données en ligne. N'oubliez pas les sous-dossiers où est stockée la viande principale de cette base de données. Assurez-vous d'inclure également ces petits dossiers BIN-DOS et BIN. Certains programmes d'astronomie en ont besoin si vous souhaitez utiliser cette base de données avec d'autres logiciels. L'auteur de Cartes du Ciel a réécrit son programme pour qu'il lise directement ce Compact GSC et ne nécessite plus ces petits fichiers de support, mais encore une fois, d'autres logiciels pourraient le faire. Obtenez-les juste au cas où. Ils sont petits. :-)

Cartes du Ciel lit cette base de données telle qu'elle est, aucune autre conversion ou modification n'est nécessaire. Il suffit de pointer la boîte de dialogue des préférences du catalogue de Cartes du Ciel pour le chemin du fichier GSC-Compact vers l'endroit où vous avez stocké ces fichiers (sur le disque dur, dans un sous-dossier, sur un CD, où que vous les ayez mis).

Scénario 3 de la CGC : L'auteur de Cartes du Ciel propose également une autre option. Cela peut être utile si vous possédez déjà le jeu de 2 CD du FITS GSC d'origine. Ou si vous n'avez pas de place pour conserver le FITS GSC d'origine (du scénario n ° 1) à portée de main sur votre système après le téléchargement et la décompression. Vous pouvez utiliser le programme de conversion qu'il fournit, "convgsc.zip", pour créer sa propre base de données compactée à partir des 1,3 Go de données (environ 480 Mo une fois terminé si vous convertissez tous les 1,3 Go). Il vous permet également de convertir uniquement les latitudes que vous devez convertir si vous souhaitez que la base de données soit encore plus petite. La dernière version de convgsc.zip propose des options supplémentaires pour supprimer les entrées en double et les objets non stellaires. Cela peut réduire la taille jusqu'à 300 Mo.

Si vous obtenez gratuitement USNO-SA2.0 catalogue d'étoiles de magnitude 16 à 19 (


Le soleil

Imaginer le Soleil n'est pas seulement quelque chose à faire pendant que vous attendez qu'il fasse nuit. Notre étoile la plus proche est un endroit dynamique et passionnant, surtout lorsqu'elle est photographiée avec une lunette Hydrogen Alpha qui révèle la photosphère turbulente, avec ses proéminences et ses filaments, ainsi que les taches solaires ou les régions actives plus familières.

Cette galerie se compose en grande partie d'images prises à l'aide d'un télescope Lunt LS60 Ha, mais la chromosphère (la couche que nous voyons dans la lumière visible) peut également être spectaculaire, surtout lorsqu'une grande tache solaire est visible. L'imagerie en lumière visible est plus accessible dans la mesure où elle ne nécessite pas d'équipement coûteux au-delà d'un télescope astronomique standard et d'un filtre solaire certifié, s'il y a une tache solaire géante en vue, des images fantastiques peuvent être obtenues avec un équipement assez modeste. Pour les taches solaires vraiment massives, vous pouvez même obtenir de bons résultats avec un téléobjectif (et un filtre solaire).

NE JAMAIS REGARDER OU IMAGER LE SOLEIL SANS FILTRE SOLAIRE CERTIFIÉ - EN CAS DE DOUTE, DEMANDEZ CONSEIL OU NE LE FAITES PAS !

Soleil à Ha - fausse couleur
Lunt LS60, ASI120MM
AS!2, Registax 6, PS CS6

Proéminence solaire imagée à Ha

Région active 2542 avec la planète Mercure transitant par la face du Soleil. Photographié depuis Londres le 9 mai 2016 à 12-24 UT
Capturé à l'aide d'une lunette Lunt LS60, d'une caméra ASI120MM et de Televue Powermate 2.5x
Traité avec AS!2, Registax6 & PS CS6 - image en fausses couleurs

Environ 1 heure 11 minutes dans le transit de Mercure - Image de Londres
Caméra Lunt LS60, ASI120MM
AS!2, Registax6 & amp PS CS6

La forme sombre de la planète Mercure quelques minutes après avoir commencé à traverser la face du Soleil.

Tourné depuis Londres le 11 novembre 2019.

Lunt Lunt LS60THa, Televue 2.5x Powermate et caméra ASI174MM

La planète Mercure passant devant le Soleil.

Tourné depuis Londres le 11 novembre 2019.

Lunt Lunt LS60THa, Televue 2.5x Powermate et caméra ASI174MM

Transit de Mercure photographié depuis Londres le 11 novembre 2019. Mercure peut être vu comme un petit point à 8 heures.

Lunt LS60THa portée et caméra ASI174MM. Image en fausses couleurs.

Un composite de 4 images prises depuis Londres lors du transit de Mercure le 11 novembre 2019.

La position de Mercure (L-R) est indiquée à 13:11UT, 13:16UT, 13:19UT et 13:24UT

Lunt Lunt LS60THa, caméra ASI174MM, Televue 2.5x Powermate

Solar Prominence photographié depuis Londres le 27 octobre 2019

Lunt Lunt LS60THa, caméra ASI174MM, Televue 2.5x Powermate

Disque solaire inversé et rendu en fausses couleurs

Caméra Lunt LS60, ASI120MM

La région des taches solaires AR2706 photographiée à Ha depuis Londres le 21 avril 2018, inversée et rendue en fausses couleurs.

Lunt Lunt LS60 Ha, Televue 2.5x Powermate & ASI174MM caméra

Traité dans AS!2, Registax6 & Photoshop CC

Le massif AR2192 le 25 octobre 2014
Filtre de lumière blanche, TS65 Quad, Skyris 618C avec 2.5x Powermate
As!2, Registax, PS CS6 - Fausse couleur

Le Soleil rendu en fausses couleurs et inversé

Soleil - mosaïque à quatre panneaux - lumière blanche (fausse couleur)
Quad TS65, Skyris 618C
AS!2 Registax PS CS6

Le Soleil photographié depuis Londres le 7 août à Ha.

Lunt Lunt LS60 THa, Televue 2.5x Powermate & ZWO ASI174MM caméra. Mosaïque à quatre panneaux rendue en fausse couleur et fausse couleur inversée.

Bel ensemble de proéminences solaires imagées de Londres le 11 septembre 2016

Caméra Lunt LS60, ASI120MM

Grande proéminence photographiée depuis Londres le 13 août 2017

Le détail de la surface solaire a été inversé et l'image est un composite de 2 - un exposé pour la proéminence, l'autre pour le détail de la surface.

Lunt LS60 Ha scope & ASI174MM caméra avec Televue 2.5x Powermate

Solar Prominence photographié depuis Londres le 1er juin 2019.

Lunt Lunt LS60T Ha, Televue 2.5x Powermate & ASI174MM caméra.

Composé de deux expositions, une pour la proéminence et une autre pour le disque solaire qui a été inversé et rendu en fausse couleur.

Les protubérances solaires photographiées depuis Londres le 21 septembre 2019

Lunt Lunt LS60THa, caméra ASI174MM, Televue 2.5x Powermate

Disque solaire inversé et rendu en fausses couleurs

Les protubérances solaires photographiées depuis Londres le 21 septembre 2019

Lunt Lunt LS60THa, caméra ASI174MM, Televue 2.5x Powermate

Disque solaire inversé et rendu en fausses couleurs

Les protubérances solaires photographiées depuis Londres le 15 septembre 2019

Lunt Lunt LS60THa, caméra ASI174MM, Televue 2.5x Powermate

Disque solaire inversé et rendu en fausses couleurs

Le Soleil en Hydrogène Alpha. Fausse Couleur.

Photo de Londres le 18 août 2016

Le soleil photographié de Londres le 24 septembre 2016 rendu en fausses couleurs et inversé

Lunette Lunt LS60 et caméra ASI120MM

Proéminence solaire imagée de Londres le 31 mai 2020. Disque solaire inversé et fausse couleur.

Lunt Lunt LS60THa, Televue 2.5x Powermate & ASI174MM caméra.

Proéminence solaire imagée de Londres le 25 mai 2020. Disque solaire inversé et fausse couleur.

Lunt Lunt LS60THa, Televue 2.5x Powermate & ASI174MM caméra.

Proéminence solaire imagée de Londres le 31 mai 2020. Disque solaire inversé et fausse couleur.

Lunt Lunt LS60THa, Televue 2.5x Powermate & ASI174MM caméra.

Le Soleil photographié depuis Londres un jour avant Périhélie le 4 janvier 2020 (côté droit) et un jour après Aphélie le 5 juillet 2020 (côté gauche).

Cette image montre la différence de taille apparente du Soleil lorsque la Terre est la plus proche et la plus éloignée de son orbite.

Lunt Lunt LS60 THa et caméra ASI174MM. Images en fausses couleurs.

Solar Prominence photographié depuis Londres le 7 août 2020.

Lunt Lunt LS60THa, caméra ASI174MM et Televue 2.5x Powermate. Disque solaire rendu en fausses couleurs et inversé. Deux images composites.

Proéminence solaire imagée depuis Londres le 31 juillet 2020.

Lunt Lunt LS60 THa, Televue 2.5x Powermate & ASI174MM caméra.

Disque solaire inversé fausse couleur

Des protubérances solaires photographiées depuis Londres le 1er septembre 2020.

Lunt LS60Tha, caméra Televue 2.5x Powermate & ASI174MM. Disque solaire fausse couleur et inversé.

Solar Prominences photographié depuis Londres le 13 septembre 2020.

Lunt Lunt LS60THa, Televue 2.5x Powermate & ASI174MM caméra. Disque solaire inversé et fausse couleur.

Solar Prominence photographié à Ha depuis Londres le 9 janvier 2021.

Lunt LS60THa Scope, Televue 2.5x Powermate & ASI174MM caméra.

Sunspot AR2790 et une grande proéminence photographiée depuis Londres le 5 décembre 2020.

Lunt LS60 THa, caméra Televue 2.5x Powermate & ASI174MM.

Disque solaire inversé fausse couleur.

Le Soleil photographié à l'aide d'une lunette Lunt LS60 Ha et d'une caméra ASI120MM

Fausse couleur et image inversée

Le Soleil photographié depuis Londres le 22 janvier 2021. Cette image est une vue inversée en fausses couleurs prise à l'aide d'une lunette solaire Lunt LS60 THa et d'une caméra ZWO ASI174MM.

Le soleil photographié depuis Londres le 4 avril 2021. L'image a été inversée et rendue en fausses couleurs.

Caméra Lunt LS60THA & ZWO ASI174MM.

Alors que le Soleil entre dans une phase calme, la vue d'un soleil sans tache est de plus en plus courante. Pas vraiment beaucoup d'intérêt vu en lumière blanche !

L'image est une mosaïque à 2 panneaux capturée à l'aide d'un appareil photo Canon EOS 6D et d'une lunette Celestron Edge HD11

Traité dans Photoshop et rendu en fausses couleurs

Le Soleil photographié depuis Londres dans Hydrogen Alpha le 1er juin 2019. Parfois, vous avez un heureux accident.

Le disque solaire est une pile des meilleurs 50% des 4000 images, traitées en Registax et Autostakkert. Une seule image de la vidéo de 4000 images contenant l'image de l'oiseau traversant devant le Soleil a été extraite et accentuée avec le flou de mouvement autour de l'oiseau supprimé à l'aide du mode Stabiliser dans Topaz AI Sharpen. Cela a ensuite été mélangé avec l'image empilée à l'aide d'un calque assombri dans Photoshop CC.

L'image entière a ensuite été rendue en fausses couleurs.

Lunt Lunt LS60T Ha, caméra ASI174MM

Sunspot AR2662 photographié depuis Londres le 17 juin 2017.
Image en lumière blanche rendue en fausses couleurs. Lunette Celestron Edge HD 11, Televue 2.5x Powermate, caméra ASI174MM, filtre à film solaire Baader

Région solaire active 2665 et proéminence imagée en H-alpha
Composite de deux images, l'une exposée pour l'énorme proéminence et l'autre pour le groupe des taches solaires. Rendu en fausse couleur.

Lunt Lunt LS60, Televue 2.5x Powermate & ASI174M caméra

Traité avec AS!2, Registax6 et Photoshop CC

Groupe de taches solaires AR2665 photographié depuis Londres en lumière blanche.
9 juillet 2017. Résolution affectée par un nuage mince malheureusement
Celestron Edge HD11, Televue 2.5x Powermate, caméra ASI174MM
Filtre à film solaire Baader

Tache solaire AR2674 photographiée depuis Londres le 2 septembre 2017

Celestron Edge HD11 avec filtre solaire Astrozap pleine ouverture Baader, caméra Televue 2.5x Powermate et ASI174MM

Tache solaire AR2682 capturée depuis Londres en lumière blanche et rendue en fausses couleurs.

Celestron Edge HD11, Televue 2.5x Powermate, caméra ASI174MM

Tache solaire AR2738 photographiée les 11, 14 et 17 avril 2019.

Lunette Celestron Edge HD11, caméra ASI174MM, filtre vert et filtre solaire Astrozap

Région solaire active 2708 photographiée depuis Londres le 6 mai 2018.

Lumière blanche avec filtre vert, rendue en fausse couleur.

Celestron Edge HD11, Televue 2.5x Powermate, caméra ASI174MM

Sunspot AR2741 photographié depuis Londres le 11 mai 2019. On peut également voir une belle granulation solaire.

Celestron Edge HD11, caméra ASI174MM, filtre vert fausse couleur, film solaire Baader

Taches solaires AR2741 & AR2740 photographiées depuis Londres le 11 mai 2019. On peut également voir une belle granulation solaire.

Celestron Edge HD11, caméra ASI174MM, filtre vert fausse couleur, filtre à film solaire Baader

Tache solaire AR2741. Tourné depuis Londres le 12 mai 2019.

Lunt LS60 THa lunette & amp caméra ASI174MM

Région solaire active 2769 imagée en lumière blanche et rendue en fausses couleurs. Londres le 31 juillet 2020.

Celestron Edge HD11, caméra ASI174MM et filtre solaire Baader.

Sunspot AR2767 photographié depuis Londres le 31 juillet 2020.

Lunette Celestron Edge HD11, caméra ZWO ASI174MM et filtre solaire Baader et filtre vert. Rendu en fausse couleur

Énorme tache solaire AR2786, photographiée depuis Londres le 24 novembre 2020.

Lumière blanche, fausse couleur. Caméra Celestron Edge HD11 et ASI174MM. Film solaire Baader.

Région solaire active 2770 photographiée depuis Londres le 7 août 2020.

Lunt Lunt LS60THa, caméra ASI174MM et Televue 2.5x Powermate. Rendu en fausse couleur.

Région solaire active 2786 photographiée depuis Londres à travers un nuage fin le 1er décembre 2020.

Lunt Lunt LS60THa, Televue 2.5x Powermate & ZWO ASI174MM caméra

Tache solaire très active AR2673 photographiée depuis Londres le 9 septembre 2017.

Celestron Edge HD11, Televue 2.5x Powermate, caméra ASI174MM, filtre solaire Astrozap Baader

Image inversée à l'aide de Photoshop CC

Solargraph pris à l'aide d'une "caméra" à trou d'épingle Solarcan. Le papier photographique a été exposé sur la période du 23 juillet 2017 au 24 décembre 2017 et montre le passage du Soleil dans le ciel au cours de cette période.


L'histoire du catalogue des étoiles de Ptolémée

Ptolemy's Almagest shares with Euclid's Elements the glory of being the scientific text longest in use. From its conception in the second century up to the late Renaissance, this work determined astronomy as a science. During this time the Almagest was not only a work on astronomy the subject was defined as what is described in the Almagest. The cautious emancipation of the late middle ages and the revolutionary creation of the new science in the 16th century are not conceivable without reference to the Almagest. This text lifted European astronomy to the high standard of knowledge on which the new science flourished. Before, the Ptolemaic models of the orbits of the sun, the moon, and the planets had been refined by Arabic astronomers. They provided the structural elements with which Copernicus and Kepler ushered in the era of modern astronomy. The Almagest survived the destruction of its epicyclic representation of the planetary orbits in the conceptual traces left behind in the theories of its successors. The clear separation of the sidereal from the tropical year, the celestial coordinate systems, the concepts of time, the forms of the constellations, and brightness classifications of celestial objects are, among many other things, still part of the astronomical canon even today.


Spaceship

That is entirely possible -- I've not done much at all with bones and rigging. My biggest weakness is the constraints I just don't understand how to set them properly. One day, I'll figure it out and then wonder what I fussed about here. :-)

If you want the local stars, grab the Tycho map from Tycho Map 8192x4096

Well, I have the Starry Sky and am happy with it, but if you click the link and search for tycho starmap you get it and there's a nice high resolution (I snagged the magnitude 5 one myself)

Awesome. thanks! Got the Mag. 5 as well!

Echo this! I'll have to try out the star map soon. Starry Sky in Carrara is just way too cool -- just one of those (many) things that DAZ should have had in the box!

Echo this! I'll have to try out the star map soon. Starry Sky in Carrara is just way too cool -- just one of those (many) things that DAZ should have had in the box!

You know I had to try it as soon as I got it. Unfortunately, I somehow triggered a bug in Carrara and it crashed :( as I'm trying to get some multi-day renders completed, Carrara is off limits for play right now.

The correct answer is, "Use one of my other three computers." :-)

Yeah, I wish. if it wasn't for my day job, I'd have my second server up and running to add even more horsepower to Carrara and LightWave. Alas, I also want to pay my mortgage.

The correct answer is, "Use one of my other three computers." :-)

Yeah, I wish. if it wasn't for my day job, I'd have my second server up and running to add even more horsepower to Carrara and LightWave. Alas, I also want to pay my mortgage.

that is a point. my work system is more powerful than what I have at home and I do have Carrara sorta installed on it (Wine, no products). When it isn't otherwise employed I *have* loaded a scene on to it for rendering. Unfortunately its about time to go to work and I won't have time to even think about such things today.

(besides, I managed to pay off the mortgage. now, if only kids and hobbies weren't so expensive. )

File:Tycho catalog skymap v2.0 threshold magnitude 4.0, high-res.png
Jump to: navigation, search

No file by this name exists.
File usage on Commons

There are no pages that link to this file.

My Google-Fu must be slipping, I can't find the hi-res version of Tycho 2 I remember on Nasa's site somewhere. Or maybe they got tired of hosting the 50MB file. :-/

Edit:
but if you click the link and search for tycho starmap you get it and there's a nice high resolution (I snagged the magnitude 5 one myself)
Oh good you did find it!

AAAAANNNDDD..
The original link: NASA Skymaps including one at 16384 x 8192 .

I know their budget keeps getting (tragically) cut -- but its not that bad . yet. :P I really should check out NASA's site more often.

Another site that I have mentioned a few times is Phil Plait's Bad Astronomy. Lots of stuff there on space news and skepticism -- often with incredible pictures and a solid scientific explanation of the forces behind them.

Plait’s Bad Astronomy book is pretty cool. I read it a few years ago.. I did like the speech he made to the skeptical community about skeptics not being a certain thing awhile back. I avoid certain skeptic sites and podcasts because of hoe some skeptics were acting in the way Plait mentioned them not to act. Got very offended because the so called skeptics ended up insulting several people I've meet and corresponded with and so called skeptics were claim certain research papers didn't exist. (Funny I have PDF of those papers on disk that I got from a Standoford webpage and the same papers are mirrored on other sites.) Sorry for the rant.

Anyway, before I forget nice tutorial showing how to make space art with Dogwaffle. Really neat is you can see the background created in Dogwaffle used in a Carrara rendered scene and then you can see the Carrara scene after getting some work done to it in Dogwaffle.

Daz Productions, Inc
224 S 200 W, Salt Lake City, UT 84101


Uranometria 2000

  • topic starter

#2 Brian Carter

if you are going through the messier objects. find a book called "The Year Round Guide to Messier Marathons" by Pennington. I think that is his name.

He has an interesting alternative to star hopping using a telrad, he calls the Geometric method. When used in conjunction with starhopping it is really easy, and the book is laid out really well. A great way to learn the messier catalogue. it has nice drawings and a little informtion.

#3 David Knisely

Like I've stated, I'm getting back into this wonderful hobby after being away for a few years. I have a two volume set of "Uranometria 2000". I bought these when thay first came out in 1987. I see now that there's a new edition out including a third volume, "The field guide".
My question is how much has volume one and two changed in the new edition? Is the field guide worthwhile for sixty bucks?.
I also have the the two volume "Sky catalog 2000" From Sky Publishing.
Of course the three volumes of Burnhams.
Also a three volume set of "Falkauer Photographic atlas", that I bought used from an estate sale.
I going to go back through the Messier catalog first. I've been down loading "Telrad finder charts" from:
http://www.solarius. er_objects.html
I plan on starting with the Ursa Major, Canes venatici,Coma Berenices, Virgo, Leo areas. With a side trip through Centuras, for Omega centuri, and NGC 5128, which are two of my favorite objects on the Next new moon period in April. I figure that should keep me very busy.

#4 Starman1

Jim,
The new edition of U2000.0 is vastly different, and much easier to use:
1) the map with chart numbers on the sky is now inside the cover instead of 6 pages in from the back.
2) the pages are indexed like a dictionary, making finding of a particular declination circle a lot easier to find.
3) there's a Norton/SA2000 style mag.6.5 atlas inside the cover on each volume, so some brighter objects don't even require opening the atlas proper. It's like getting another atlas thrown in for free.
4) the pages move logically. Instead of going to the left on a page and then to the next page on the RIGHT, they flow the way the eye does--when you go to the right of a chart, continuing in that direction is the next chart to the RIGHT, not LEFT. It makes SO much more sense to arrange the pages that way.
5) all the DSOs are oriented as they are on the sky. This helps with identification
6) Thousands of positions have been corrected
7) Each atlas has an index of object, including proper names, in the back, for that volume.
8) Stars are no longer "binned" into magnitude "quanta", but the size exactly indicates magnitude.
9) the number of DSO's has increased (the galaxies formerly only listed in the Field Guide are now on the pages)
10) there are a lot of "large-scale" charts for crowded areas
11)Each chart is now a double page chart from left to right across the center binding, reducing the number of charts to 220.
12) All stars with proper names are marked with those names
13) nebulas are now drawn with their familiar outlines on the sky.

It's just a better atlas than the original.

As for the Field Guide, it is the most comprehensive printed book of information about DSO's currently available to amateurs today, with detailed specs on over 30,000 deep-sky objects, with an average cutoff of around mag.15 (fainter for planetaries). It is arranged in U2000.0 chart-page sequence, making its use in the field easy. I find myself referring to the DSFG all the time in the field to help me determine whether something is visible, what class it is (whether galaxy, cluster, or nebula), and to help with identification in crowded fields. And, because of where I observe, to answer questions like: "How faint is it?" "How big is it", and "I see a lot of galaxies--which one is NGC1274?"
Unfortunately, the DSFG cannot answer the other questions: "How far away is it?" and "How big is it really?" and "How old is it?" I have other books that answer those questions, but not the DSFG.
Is it worth it? I think so. But you could go through life without it, depending on how much information you wanted to know about the objects you view. I like to add a lot of details to my log. Plus, sometimes knowing what class a galaxy is will prompt me to look for details right at the limit. That was what led me to spot the spiral arms in NGC7331, for example--knowing they were there forced me to look longer and at a wider variety of magnifications.

Sorry I was so long winded, but I use this atlas all the time. It's a keeper.


Exercise: Pleiades

  • Open the VizieR load dialog ()
  • Search for all the objects within 3 degrees of the Pleiades in the Tycho-2 catalogue:
    • Check Cone Selection button
    • Object name Pleiades , Resolve
    • Radius 3 degrees
    • Catalogue Selection Surveys tab
    • Click on row Tycho-2 (Name column is ordered alphabetically)
    • Click OK
    • Loads 2 tables (2 tables in VizieR under that heading) - pick the one with most rows
    • Open a scatter plot window
    • X = pmRA, Y = pmDE
    • Zoom in to find a cluster with non-zero motion
    • Draw a blob round it to create a new subset (click drag out the cluster region, click again)
    • Open a different scatter plot window
    • X = VTmag - BTmag, Y = VTmag, flip Y
    • See where the new cluster subset you identified sit in colour-magnitude space (main sequence?).
    • Go to the Subsets window
    • Select the row corresponding to the cluster subset
    • Create a new boolean table corresponding to this subset by clicking the To Column toolbar button
    • Save the table.


    Voir la vidéo: Flying thru Hipparcos Tycho Catalog - Astronomy (Janvier 2023).