Astronomie

Photographier Vénus avec un téléphone à travers un télescope

Photographier Vénus avec un téléphone à travers un télescope


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

j'ai pris une photo de Vénus à travers mon télescope (Celestron Astromaster 130eq) en utilisant un objectif de 10 mm avec une lentille de Barlow.

La photo n'est pas très bonne car je l'ai prise avec mon téléphone et je n'ai toujours pas d'appareil photo.

De plus, ce n'est pas une question de concentration puisque j'ai beaucoup tripoté avec.

Je ne sais pas quoi faire pour effacer l'image et réduire la luminosité. Dois-je utiliser un filtre ? et lequel ?


Les appareils photo des téléphones ne sont tout simplement pas conçus pour prendre de bonnes photos d'objets astronomiques. Le capteur est trop petit et les options de configuration (comme le temps d'exposition) sont minimes.

Pour la photographie astronomique, une meilleure option consiste à utiliser (le corps d') un reflex numérique (ou la version analogique); l'objectif est fourni par votre télescope. Une autre option est une caméra CCD spécialisée.


Votre téléphone portable ne vous donnera pas le contrôle de l'exposition et de la mise au point et l'image sera très probablement surexposée si vous la prenez contre un ciel sombre.

La surexposition provoque une saturation des pixels sur le capteur, c'est-à-dire des pixels qui obtiennent le même nombre de photons (la valeur maximale possible) mais à partir de points d'intensité lumineuse différente. Les détails (Vénus n'en a pas de toute façon) sont perdus sur votre capteur et ne peuvent pas être récupérés par les outils de manipulation d'images. Vous ne pouvez rien faire dans ce cas.

Ce n'est que si vous pouvez régler l'exposition (et la mise au point) manuellement que vous pourrez obtenir une image utilisable. Si cela n'est pas possible, vous pouvez essayer de photographier lorsque le ciel est encore clair pour forcer un temps d'exposition plus court.


Il est possible d'obtenir des photos utilisables d'objets astronomiques à l'aide d'un téléphone appareil photo, mais comme le disent @Glorfindel et @Jee, dans ce cas, vous devez réduire le temps d'exposition. Il existe des applications qui donnent plus de contrôle sur l'appareil photo que l'application standard (enfin c'est vrai pour les iphones, pas sûr pour les autres), qui sont gratuites ou pas chères.

L'utilisation d'un filtre ne fonctionnerait probablement pas, car l'application d'appareil photo standard fait probablement la moyenne de la luminosité sur une zone centrée sur Vénus, elle allongera donc probablement simplement l'exposition pour compenser, vous ramenant à votre point de départ.


Comment capturer des images scientifiques de Mercure et Vénus

L'utilisation de filtres révèle les subtilités des planètes les plus intimes du système solaire, comme Le ciel la nuit Pete Lawrence révèle.

Publié : 9 janvier 2020 à 9h55

Obtenir des résultats décents en essayant de photographier Mercure et Vénus peut être assez difficile. Mais avec soin et dévouement, ces deux mondes ont le potentiel de fournir toute une vie de résultats intéressants.

Les progrès de l'imagerie amateur ont ouvert un nouveau territoire qu'il n'était pas possible d'explorer il y a quelques années.

L'utilisation de filtres spécialisés permet d'extraire plus de détails et de fournir des vues plus contrastées dans certaines conditions, comme à la lumière du jour pour les planètes intérieures Mercure et Vénus.

Comment photographier Mercure et Vénus

Les planètes inférieures Mercure et Vénus présentent toutes deux des phases. Parce que c'est un monde rocheux, l'enregistrement de la phase de Mercure révèle peu de surprises, mais ce qui est plus intéressant, ce sont les images qui montrent des variations d'albédo à la surface de la planète.

Cela nécessite des ouvertures supérieures à 8 pouces (200 mm) pour bien réussir. Les images de Mercure sont mieux faites pendant les heures de clarté lorsque la planète est la plus élevée au-dessus de l'horizon. L'utilisation d'un filtre rouge ou infrarouge permet d'augmenter le contraste de la planète, assombrissant le ciel bleu environnant.

Lire plus de guides d'astrophotographie :

Vénus a une atmosphère dense et les images montrant sa phase à travers différents filtres fournissent des données qui enregistrent l'anomalie de phase de la planète.

Ceci est plus évident autour de la dichotomie lorsque la planète devrait, au moins mathématiquement, apparaître exactement à moitié éclairée.

En pratique, l'anomalie de phase signifie que Vénus atteint cette phase tôt lorsqu'elle est visible dans le ciel du soir et tard lorsqu'elle est dans le ciel du matin. On pense que l'effet est lié à la façon dont la lumière du soleil se diffuse dans l'atmosphère de Vénus.

L'atmosphère vénusienne peut bien réagir à certains filtres. La plupart des variations ont tendance à devenir évidentes à travers des filtres de longueurs d'onde plus courtes, en particulier ultraviolet.

De tels filtres peuvent être coûteux, bien que des résultats d'imagerie intéressants aient été obtenus en utilisant des filtres violets visuels (par exemple, Wratten #23A) équipés d'un filtre de blocage IR supplémentaire.

À l'autre extrémité du spectre, des filtres dans le proche infrarouge ont été capables de révéler l'hémisphère nocturne vénusien, généralement lorsque la planète apparaît sous la forme d'un croissant épais.

Lorsque Vénus est un croissant plus mince, certaines personnes (dont William Herschel et Patrick Moore) ont affirmé que vous pouvez voir un phénomène connu sous le nom de lumière cendrée, qui rend la partie sombre du disque de Vénus visible à l'œil nu.

D'autres attribuent ces observations à une erreur de l'observateur ou à un dysfonctionnement de l'équipement. À ce jour, il n'y a pas eu d'images pour soutenir les rapports visuels de cet effet. Seriez-vous le premier à en saisir la preuve ?

Bien que le prochain transit de Vénus ne soit pas prévu avant 2117, les transits de Mercure sont plus courants et les images chronométrées de tels événements sont toujours utiles.

En particulier, les minutages à travers des filtres spécialisés, tels que H-alpha, fournissent encore une autre dimension à cet événement peu fréquent.

Matériel et logiciel utiles

  • Caméras à haute fréquence d'images
  • Filtres d'imagerie RVB à utiliser avec une caméra mono
  • Filtres spécialisés, par exemple, passe-long
  • Roue de filtre
  • Correcteur de dispersion atmosphérique
  • Télescope à grande ouverture et à longue focale sur une monture entraînée
  • Un ordinateur portable

Pete Lawrence est un astrophotographe expérimenté et co-présentateur de The Sky at Night.


Livraison gratuite sur les commandes de plus de 75 $ et facturation échelonnée sur les commandes de plus de 350 $ (des exclusions s'appliquent)

<"closeOnBackgroundClick":true,"bindings":<"bind0":<"fn":"function()<$.fnProxy(arguments,'#headerOverlay',OverlayWidget.show,'OverlayWidget.show')>","type":"quicklookselected","element":".ql-thumbnail .Quicklook .trigger">>,"effectOnShowSpeed":"1200","dragByBody":false,"dragByHandle":true,"effectOnHide":"fade","effectOnShow":"fade","cssSelector":"ql-thumbnail","effectOnHideSpeed":"1200","allowOffScreenOverlay":false,"effectOnShowOptions":"<>","effectOnHideOptions":"<>","widgetClass":"OverlayWidget","captureClicks":true,"onScreenPadding":10>

Vous aimez votre téléphone portable avec sa fonction appareil photo intégrée ? Et la vue à travers votre télescope ? Avez-vous déjà souhaité pouvoir envoyer à un ami ou à un parent une photo de ce que vous observez et les inclure dans le plaisir ? Si cela vous ressemble, alors il y a deux produits que vous serez très heureux de connaître : l'adaptateur photo universel pour télescope pour smartphone Orion SteadyPix et l'adaptateur photo pour télescope Orion SteadyPix pour iPhone. Ces deux gadgets géniaux sont conçus pour fonctionner avec votre smartphone, votre iPhone et la plupart des téléphones portables ordinaires dotés d'un appareil photo.

Que font-ils? Regarde ça?

Ces adaptateurs peu coûteux sont une connexion rigide qui maintient votre téléphone stable à l'oculaire de votre télescope ou de votre longue-vue. Vous n'avez besoin de rien de spécial. Il s'agit essentiellement d'une pince douce qui tient autour de l'oculaire et d'un support, soutenant le téléphone et visant l'objectif de la caméra dans l'oculaire. Ce que vous voyez est ce que vous obtenez!

Ce que vous faites s'appelle « imagerie afocale ». En d'autres termes, vous utilisez votre télescope comme un type de téléobjectif et l'oculaire fait le travail. Vous pouvez utiliser n'importe quel niveau de grossissement et vous focalisez l'image en regardant dans le viseur en temps réel de votre appareil photo.

Vous voulez une vidéo ? Vous pouvez faire cela aussi. Tout type de photographie dont votre téléphone est capable peut être traduit par le télescope. N'oubliez pas que l'appareil photo de votre téléphone a également des réglages. Expérimentez avec les paramètres !

Que pouvez-vous vous attendre à voir ? Tout d'abord, vous ne pourrez pas faire fonctionner votre téléphone comme le télescope spatial Hubble. Aussi excitante que soit la technologie, votre photographie sera limitée à des sujets relativement simples, comme la Lune, les planètes, les étoiles brillantes et le Soleil correctement filtré. Cependant, n'excluez pas les objets plus brillants de l'espace lointain. Tout a à voir avec la sensibilité de l'appareil photo de votre téléphone à la faible luminosité - le facteur de lux. Lux est la quantité de lumière dont la caméra a besoin pour fournir une image. Plus le nombre est bas, moins l'appareil photo a besoin de lumière pour reproduire une image claire. Si vous pouvez voir l'objet à l'écran, il y a de fortes chances qu'il apparaisse sur votre photo.


Image lunaire afocale avec l'aimable autorisation de Tammy Plotner

Comme vous pouvez le voir, même à faible résolution et à très petite taille, l'imagerie afocale produit des résultats étonnants. Avec un peu de pratique de la mise au point, vous serez capable de prendre (et d'envoyer) des photographies de caractéristiques lunaires, les anneaux de Saturne, les ceintures de Jupiter, les phases de Vénus, des amas d'étoiles brillants et des images stellaires. Si vous voulez vraiment réchauffer les choses, vous pouvez aussi prendre des images du Soleil ! Assurez-vous simplement d'utiliser un filtre solaire approprié sur le télescope à tout moment.

Mais, ne vous arrêtez pas là. Une fois que vous avez attaché votre téléphone à votre télescope, vous pouvez également utiliser l'image d'affichage comme une sorte de "mini moniteur" afin que d'autres puissent voir ce que vise votre télescope. Cela peut être un outil très pratique lors de la sensibilisation du public. Centrez simplement l'image sur quelque chose comme un cratère lunaire particulier que vous souhaitez expliquer, et plusieurs observateurs peuvent voir de quoi vous parlez en même temps ! L'utilisation de votre téléphone pour afficher des images fonctionne particulièrement bien lorsque vous observez les étoiles avec des enfants, d'autant plus que les jeunes enfants ne comprennent pas toujours qu'il ne faut pas attraper un télescope autour de l'oculaire lorsqu'ils veulent regarder, et maintenant ils peuvent voir sans toucher !

Besoin de plus pour vous convaincre ? Pensez ensuite à tout ce que vous pouvez faire avec les images que vous prenez. Non seulement vous pouvez les partager avec vos amis, votre famille et vos collègues, mais les images de téléphone avec appareil photo peuvent tenir un journal photographique des cratères, des caractéristiques lunaires, des planètes et des taches solaires, enregistrer des éclipses, des transits et des occultations. Vous pouvez même créer votre propre vidéo d'astronomie YouTube ou la publier sur Facebook, ou créer un compte Instagram. Transférez les images sur votre ordinateur et ajoutez-les à vos rapports d'observation, ou essayez de les améliorer. Les possibilités ne sont limitées que par votre imagination !

Tammy Plotner est une auteure professionnelle en astronomie, présidente émérite de l'observatoire Warren Rupp et secrétaire exécutive à la retraite de la Ligue astronomique. Elle a reçu un grand nombre de récompenses en astronomie et en observation, notamment le Great Lakes Astronomy Achievement Award, le RG Wright Service Award et la première femme astronome à obtenir le statut d'or de Comet Hunter. Tammy Plotner est un contributeur rémunéré de la communauté Orion depuis novembre 2012. La politique d'évaluation des produits d'Orion consiste à publier des avis, quels que soient les commentaires positifs ou négatifs de l'auteur sur le produit.


Équipement nécessaire

  • Un télescope. La plupart des télescopes feront très bien l'affaire. Idéalement, vous voulez en avoir un avec plusieurs oculaires, car différents objets pourraient mieux paraître dans l'un ou l'autre.
  • Un appareil photo. Cela dépendra du type de caméra dont vous disposez. N'importe quel appareil photo pour smartphone moderne fera très bien l'affaire. mais meilleur est l'appareil photo, meilleures sont les images que vous pouvez capturer. Si vous avez accès à un appareil photo reflex numérique ou même à un point and shoot, vous pouvez également les utiliser.
  • Adaptateurs. Cela dépendra entièrement de la caméra que vous souhaitez utiliser. Ces adaptateurs vous aideront à fixer votre appareil photo directement sur l'oculaire afin qu'il reste stable. Si vous essayez simplement de mettre votre appareil photo sur l'oculaire sans aucune aide, vous constaterez rapidement que même le moindre mouvement de la main vous donnera des images floues qui ressembleront très probablement à des taches méconnaissables. La plupart des adaptateurs sont à un prix très raisonnable, vous n'aurez donc pas besoin de dépenser beaucoup d'argent pour eux.
  • (facultatif) Une application d'exposition manuelle. Bien que les applications de photographie de stock pour iOS et Android soient excellentes et vous permettent de modifier manuellement les paramètres dont vous aurez besoin, elles n'ont pas la meilleure interface pour ces paramètres avancés. Certains astrophotographes préfèrent utiliser des applications tierces conçues en tenant compte de ces options et y accéder plus facilement. Notre préféré est Open Camera sur Android, qui est également 100% gratuit. Malheureusement, il n'y a pas d'option équivalente entièrement gratuite pour iOS, mais VSCO vient. Il offre la plupart des fonctionnalités gratuitement, puis propose des filtres et des préréglages premium que vous pouvez payer.

Pour les sections suivantes, nous allons supposer que vous avez déjà sélectionné un télescope et une caméra. Encore une fois, si vous débutez et que vous ne voulez pas vous ruiner, tout smartphone de milieu de gamme et supérieur sera un bon début. Vous pouvez obtenir un appareil photo professionnel plus tard une fois que vous avez de l'expérience et que vous souhaitez passer à l'étape suivante.


Battre la vue

La photographie d'imagerie planétaire à haute résolution est une question de vue. Voir décrit à quel point l'image d'un objet céleste est brouillée par les turbulences de l'atmosphère terrestre. Avec une bonne vision, une image peut être nette et stable, révélant des détails fins. Bien que rien ne compense une très mauvaise vision, les vidéos à grande vitesse combinées à un logiciel d'empilage avancé augmenteront vos chances d'obtenir une image nette en jetant les images les plus floues et en n'empilant que les plus nettes.

Pour accéder aux données de 1:1 pixel, selon l'appareil photo, utilisez le logiciel de zoom avant 5× ou 10× lors de l'enregistrement de Live View. Certains logiciels vous offrent également la possibilité de zoomer à 200%, mais il ne s'agit que de l'aperçu agrandi et il ne fournit aucun gain réel en résolution. Les fichiers SID Live View enregistrés à l'aide Images Plus ne sont pas compressés, mais les images par seconde (fps) dépendent de la vitesse de votre ordinateur.


Connecté par la résonance

Les conjonctions de Vénus et des Pléiades se produisent chaque année mais la planète passe à travers le cluster qu'une fois tous les huit ans. Cela s'est produit pour la dernière fois le 3 avril 2012 et se reproduira le 3 avril 2028. En fait, partout où vous verrez Vénus dans le ciel une nuit donnée, elle reviendra presque au même endroit huit ans plus tard.

Au fil du temps, les interactions gravitationnelles répétées entre la Terre et Vénus ont amené les deux corps dans un près de la résonance de telle sorte que toutes les huit années terrestres, Vénus fait presque exactement 13 fois le tour du Soleil. Ce rapport 8:13 signifie que les deux planètes reviennent à peu près aux mêmes positions sur leurs orbites à des intervalles de huit ans, et Vénus répète sa course dans le ciel. Heureusement, cela inclut une promenade dans l'un des clusters ouverts les plus emblématiques !

Parce que Vénus et la Terre orbitent toutes deux dans des ellipses plutôt que dans des cercles parfaits et que l'orbite de Vénus est inclinée de 3,4° par rapport au plan de l'écliptique, la résonance n'est pas parfaite. C'est pourquoi chacun des passages de Vénus à travers les Pléiades est similaire mais unique. En 2028, Vénus coupera un chemin plus central à travers l'amas tandis que le 5 avril 2060, elle frôlera le bord ouest.

Carte montrant l'ascension et le passage de Vénus vers les Pléiades au cours des prochaines soirées. L'heure est fixée à 21h30. EDT.
Stellarium

Trouver Vénus lors de la nuit spéciale demandera peu d'efforts. Faites face à la direction du coucher du soleil pendant le crépuscule de fin de soirée et levez les yeux. La planète flamboie à une magnitude de -4,6 et, à travers un télescope, présente un gros croissant illuminé à 45%. Alors que le ciel s'assombrit, vous verrez quelques étoiles des Pléiades sans aide optique, scintillant sur la planète comme des papillons de nuit autour d'un réverbère.

Mais pour vraiment apprécier la vue, utilisez une paire de jumelles de 3 mm ou 50 mm, ou encore mieux, un petit télescope avec un oculaire à grand champ. La puissance supplémentaire de collecte de lumière révélera beaucoup plus d'étoiles en grappe et le grand champ de vision des deux instruments encadrera le duo d'une belle manière. Si le mauvais temps intervient, vous pouvez toujours regarder l'événement en direct sur le site du télescope virtuel de Gianluca Masi à partir de 13h30. Heure avancée de l'Est (17h30 TU). Masi décrit à juste titre l'appariement peu fréquent comme un "câlin cosmique" - une description merveilleuse.


Astrophotographie sur smartphone : comment capturer la Lune et les planètes avec mon téléphone

On me demande souvent comment je peux prendre des images de haute qualité du système solaire avec mon iPhone. En bref, la qualité des appareils photo des smartphones d'aujourd'hui permet de prendre des images très respectables de la Lune et des planètes à travers un télescope avec votre téléphone - mais cela demande un peu de travail.

Bien que les résultats finaux puissent ne pas correspondre à ceux obtenus avec une webcam ou un appareil photo reflex numérique, l'astrophotographie sur smartphone peut être un bon point de départ pour les astrophotographes en herbe. Il peut également être une alternative utile pour les astronomes expérimentés qui souhaitent capturer une image rapidement avec peu de matériel.

De quoi as-tu besoin

1) Un adaptateur pour smartphone

Un adaptateur pour smartphone maintiendra votre téléphone en place au-dessus de l'oculaire.

Un adaptateur pour smartphone maintiendra votre téléphone en place au-dessus de l'oculaire.
La façon la plus simple de prendre une photo au télescope est de simplement tenir l'appareil photo de votre téléphone contre l'oculaire, mais cette approche produit rarement de bons résultats. Non seulement il est très difficile de centrer correctement l'objet, mais il peut être délicat de s'assurer que l'objet est bien exposé.

Un simple adaptateur améliorera énormément l'astrophotographie de votre smartphone. Un adaptateur vous aidera à centrer un objet sur l'écran du téléphone, à stabiliser l'appareil photo et à assurer une mise au point et une exposition appropriées. Une poignée d'entreprises produisent maintenant des adaptateurs, y compris Orion dont l'adaptateur pour iPhone 4s (plus disponible) est illustré ici. Orion produit également un adaptateur universel pour smartphone qui convient à la plupart des marques de téléphones.

Voici une vidéo de l'Orion Steadypix en action pour vous donner une idée de l'utilisation d'un adaptateur :

2) Filtres oculaires

Bien que les appareils photo des smartphones aient une excellente résolution, ils ne disposent pas encore des paramètres de contrôle d'exposition manuel nécessaires pour exposer uniformément l'intégralité du disque lunaire ou pour capturer des caractéristiques planétaires subtiles. Pour faire ressortir de tels détails, vous devrez utiliser des filtres oculaires tels qu'un filtre Lune et/ou un filtre coloré pour réduire la luminosité de l'objet dans l'oculaire.

C'est une bonne idée d'avoir une gamme de filtres à votre disposition car le grossissement que vous utilisez - et la magnitude de l'objet lui-même - déterminera la luminosité ou l'obscurité de l'objet à l'appareil photo. Une Lune presque pleine à travers un oculaire de faible puissance nécessitera un filtre sombre, tandis qu'un croissant de Lune au crépuscule peut ne pas nécessiter de filtre du tout.

Lorsque vous photographiez une planète comme Jupiter, un filtre oculaire vous aidera à imager les caractéristiques du disque. Sans filtre, un smartphone capturera Jupiter comme une goutte lumineuse et surexposée. Avec un filtre Moon, vous pouvez réduire la luminosité du disque de Jupiter et faire ressortir des détails importants. Dans l'exemple ci-dessous, l'ajout d'un filtre de transmission de la lune à 13 % à l'oculaire a éliminé la lumière des lunes galiléennes, mais a permis aux ceintures nuageuses de Jupiter d'apparaître.

À fort grossissement, il est parfois possible d'utiliser un filtre permettant une meilleure transmission de la lumière (comme un filtre coloré) pour imager une planète. Ci-dessous, une image de Saturne prise avec un filtre bleu #80A. Bien que ce filtre donne à Saturne une teinte bleue anormale, il fait ressortir les détails des anneaux et des nuages ​​qui ne seraient pas visibles à travers une prise de vue non filtrée. Il offre également une vue plus lumineuse que celle obtenue avec un filtre Moon.

3) Empilage & Logiciel d'édition

Bien qu'il soit possible de prendre des instantanés de haute qualité de la Lune avec un smartphone, il est difficile de prendre une image planétaire individuelle qui correspond à la vue à travers l'oculaire.

Pour tirer le meilleur parti d'une planète, il est préférable d'enregistrer un court clip vidéo de l'objet à l'aide de la fonction vidéo de l'appareil photo. Vous pouvez ensuite utiliser un logiciel d'empilage d'images disponible gratuitement pour sélectionner et combiner (empiler) les meilleures images individuelles de la vidéo.

Le didacticiel Stargazers Lounge sur l'empilement d'images planétaires offre une excellente introduction à l'empilement et à l'édition d'images. AutoStakkert, Registax et AviStack sont des outils logiciels d'empilage gratuits et populaires, et les utilisateurs d'Apple peuvent également importer des vidéos iPhone directement dans un programme shareware appelé Keith's Image Stacker pour obtenir des résultats similaires.

4) Entraine toi

Gros plan lunaire capturé avec un iPhone 4s à travers un télescope de 8 pouces.

Comme pour la plupart des activités astronomiques, vos compétences s'amélioreront avec la pratique. Ne soyez pas déçu si vos premières images ne correspondent pas à celles que vous voyez en ligne. Expérimentez avec différents oculaires, filtres et logiciels et comprenez que la qualité de l'image n'est que partiellement entre vos mains. Votre succès dépendra également du degré de turbulence atmosphérique ou de « vue » au moment où vous prenez vos images. Les mêmes techniques peuvent produire des résultats nettement meilleurs (ou pires !) d'une nuit à l'autre.

Tirer sur des objets du ciel profond

Il est également possible de prendre des photos des objets du ciel profond les plus lumineux avec un smartphone. En utilisant l'application NightCap, qui imite les longues expositions des appareils photo reflex numériques, j'ai pu obtenir une image de haute qualité de la nébuleuse d'Orion qui a récemment été présentée sur le site Web io9 !

Image unique de la nébuleuse d'Orion prise avec l'application NightCap et éclairée à l'aide de l'application Camera+.

Aucun empilement n'a été nécessaire pour enregistrer la couleur et les détails trouvés dans cette nébuleuse. J'ai simplement éclairci l'image d'origine avec l'application Camera+.

Enfin, j'ai créé une galerie Flickr qui contient mes astrophotos iPhone les plus récentes.

Exemples

Plus tôt en 2014, j'ai pris certaines de mes meilleures photos iPhone de Saturne et de Mars en utilisant les techniques décrites ci-dessus :

A propos de l'auteur: Andrew Symes est un astronome amateur, prestidigitateur à temps partiel, fanatique de football et communicateur canadien basé à Ottawa, Canada. Il blogue sur l'astronomie canadienne et peut également être trouvé sur Twitter et Flickr. Cet article est paru à l'origine ici.


Prendre des photos avec un Dobson

Pour prendre des photos avec un télescope Dobson, vous devez aligner soigneusement l'objectif de votre smartphone ou de votre appareil photo compact avec l'oculaire du télescope. Le grossissement de l'oculaire inséré dans le tube de mise au point du télescope déterminera la taille de l'objet dans votre image.

Cette méthode peut produire des résultats passionnants sur les objets les plus brillants du ciel nocturne tels que les planètes et la Lune. Cependant, comme la monture du télescope (la base qui maintient le tube optique) est stationnaire, des grossissements plus élevés se traduiront par une cible se déplaçant rapidement, ce qui est difficile à photographier avec succès.

La pleine lune. Capturé à travers l'oculaire d'un télescope Dobson avec un appareil photo numérique point-and-shoot.

Pour photographier des planètes, les astrophotographes enregistrent de courts fichiers vidéo de l'objet et sélectionnent les meilleures images à empiler ensemble. Cela peut aider à compenser la mauvaise visibilité et la transparence dans l'air, et produire une image nette des planètes ou de la Lune.

Même si une monture équatoriale de suivi informatisée fournira la stabilité pour des photographies de planètes étonnantes, elle n'est pas recommandée aux débutants qui cherchent à profiter de l'espace avec désinvolture et à partager leurs photos.

Voici un exemple de télescope Dobson qui offrira une expérience positive dès le début et vous permettra de prendre des photos simples de la Lune et des planètes les plus brillantes via votre smartphone :

Le modèle présenté ci-dessus est petit et abordable. Pour de meilleures vues, un Dobson à plus grande ouverture tel que l'Apertura DT8 8 & 8243 est un choix solide.

Mes premières photos de l'espace ont été prises à travers l'oculaire de mon télescope Dobson comme celui montré ci-dessus. Cela comprenait les planètes Jupiter, Saturne et Mars, ainsi que des portraits incroyablement détaillés de la surface de la Lune.


Comment prendre des photos avec des jumelles avec un adaptateur ?

C'est le point que j'attendais avec impatience, et pour être honnête avec vous, vous pourrez peut-être prendre de superbes photos avec votre téléphone avec la plupart des jumelles, même à main levée.

Il existe de nombreux adaptateurs universels sur Internet où vous pouvez le fixer à l'une des lentilles oculaires, puis au téléphone portable. Ensuite, vous pouvez aligner l'appareil photo de votre téléphone directement sur le faisceau lumineux de la pupille de sortie.

Quels sont les avantages dans ce cas ?

  • Pendant que le téléphone est aligné avec la pupille de sortie, votre appareil photo peut correctement exposer l'image et faire la mise au point pour la meilleure qualité, car elle est prise sans jumelles
  • Vous n'aurez peut-être pas besoin de lutter pour tenir les deux appareils à deux mains, il serait donc un peu plus facile de prendre des photos à main levée.
  • Vous pouvez voir une vue en direct sur l'écran du téléphone de ce que vous photographiez.
  • Combiné à un trépied, vous pouvez atteindre le potentiel maximal de la prise de photos avec des jumelles (n'oubliez pas qu'un appareil photo compact ou reflex numérique peut ne pas être une option dans cette situation).

Comment prendre des photos avec des jumelles avec un adaptateur, étape par étape.

  1. Montez les jumelles sur un trépied et concentrez-vous parfaitement sur le point d'intérêt (que vous souhaitez photographier, par exemple la lune)
  2. Tout d'abord, montez l'adaptateur universel sur la lentille oculaire, puis fixez-y votre téléphone portable.
  3. Essayez maintenant d'aligner parfaitement la caméra du téléphone portable sur le faisceau lumineux de la pupille de sortie de vos jumelles. Votre adaptateur universel DEVRAIT avoir les axes X et Y
  4. Réglez la bonne exposition et concentrez-vous sur le point d'intérêt (par exemple la lune), puis réglez une minuterie sur 5 secondes
  5. Alors tirez ! Une minuterie est nécessaire pour minimiser la secousse induite résultant de la mise en place ou de la prise de photo
  6. Sur votre image finale, vous remarquerez peut-être que l'image est prise à travers un trou d'épingle. Maintenant, vous devez éditer l'image et la rogner là où se trouve la bonne zone d'image.
  7. Conseil supplémentaire : vous pouvez utiliser un zoom légèrement numérique, et je vous recommande de le faire via un téléphone portable avec un appareil photo à résolution plus élevée. Par conséquent, lorsque vous recadrez, il vous reste encore une quantité décente de mégapixels. Ne pas utiliser plus de 2x zoom numérique (comme moi lol)

Choses à savoir :

  • N'essayez pas de le faire dans des conditions venteuses car il serait très difficile de se concentrer
  • Assurez-vous que l'objectif de l'appareil photo de votre téléphone et les lentilles oculaires/objectifs sont propres
  • Cela peut vous prendre un certain temps pour apprendre à le faire correctement
  • Je recommande de prendre des photos en RAW et un peu de post-traitement.

Vous pourrez désormais prendre des photos avec des jumelles.

Un peu de mention ici, je recommanderais cet adaptateur universel. Il est bon marché, fiable et je l'ai utilisé et testé, donc je peux dire que (au moins pour l'iPhone X) cela fonctionne parfaitement (à la fois sur mes jumelles Nikon 10 & 21542 et le Skymaster 25 & 215100). Une divulgation à mentionner, le lien est affilié à Amazon et si vous effectuez un achat via ce lien, nous toucherons une petite commission pour payer nos factures (rien ne vous coûtera cependant), De plus, la première image n'est pas hébergée par nous et est partagée directement via le programme Amazon Affiliate SiteStrip pour se conformer à leurs politiques, tandis que la deuxième image est protégée par nos droits d'auteur.

Certains adaptateurs comme celui lié ci-dessus (la grande majorité) auraient des critiques mitigées en raison du fait que tous les téléphones ne sont peut-être PAS compatibles avec ceux-ci, par conséquent, je recommanderais fortement de lire certaines critiques ou informations sur le produit avant de les acheter (l'un des eux)

L'inconvénient de chaque adaptateur est l'utilisation de téléphones portables avec une double caméra, car la caméra est constamment échangée pour un large champ de vision pour zoomer. Par exemple, avec le système à double caméra de l'iPhone X, c'est un cauchemar à cause de l'échange constant de caméras sur l'application photo. J'ai commencé à utiliser l'appareil photo Adobe Lightroom et il fonctionne parfaitement.

Avant de mettre mon téléphone portable à double caméra dans l'adaptateur universel des jumelles, j'ouvre toujours l'application de l'appareil photo Lightroom et passe en téléobjectif (cela permettra d'ajouter un zoom optique supplémentaire aux jumelles).

Sachez simplement qu'au début, il serait difficile pour vous de configurer le téléphone portable avec (la plupart du temps n'importe quel) adaptateur universel. Une fois que vous avez compris le processus d'utilisation, vous trouverez peut-être plus facile de monter et d'utiliser les jumelles pour prendre des photos.

Une histoire relativement courte est l'anxiété de toujours prendre ces photos à main levée, même avec l'adaptateur de monture et le téléphone portable montés. Vous remarquerez à travers votre appareil photo qu'il est difficile de stabiliser l'image en raison des secousses massives en particulier avec un zoom optique supplémentaire.

Une modalité que j'ai trouvée (sauf en utilisant les jumelles sur le trépied) consiste à appuyer les jumelles sur une surface tout en la tenant pour une meilleure stabilisation.

Ci-dessous quelques photos que j'ai réussi à prendre avec l'adaptateur ci-dessus, mon iPhone X (zoom optique 2x) + jumelles Nikon 10否.

Comment prendre des photos au télescope avec son téléphone ?

Si nous nous empressons un peu de prendre des photos avec votre téléphone portable à travers un télescope, les choses devraient être plus simples que d'essayer de prendre des photos avec des jumelles, pour des raisons évidentes :

  • Le télescope est (au moins il devrait être) monté sur un trépied – à cause de cela, vous avez maintenant une grande stabilité.
  • Toutes les optiques derrière le télescope visent à fournir une qualité d'image aussi bonne qu'à un seul oculaire, ce qui facilite la mise au point sur la fixation d'un téléphone portable au télescope
  • Normalement, le même adaptateur utilisé pour prendre des photos avec vos jumelles devrait très bien fonctionner avec votre télescope (mais pas toujours). Vérifiez votre diamètre oculaire avant de l'acheter.
  • Offrant une quantité supplémentaire de grossissement (par exemple 75x), vous pouvez prendre des photos comme jamais auparavant avec votre téléphone portable.

En observant à travers un télescope, l'inconvénient serait le tremblement induit lors de l'ajustement ou dans le cas d'une condition venteuse.

La configuration d'une minuterie lors de la prise de photos à travers un télescope serait idéale car elle réduit le tremblement spécifié ci-dessus qui est induit chaque fois que vous touchez le télescope. Gardez à l'esprit qu'un télescope est beaucoup plus sensible à secouer en raison du grossissement élevé par rapport aux jumelles.

Mais en se référant aux types de photographies que vous allez prendre avec un télescope, je ne recommanderais pas de viser la photographie du ciel profond car un appareil photo pour téléphone portable n'est pas si performant pour pouvoir capturer une grande quantité de faible luminosité. Les observations et les photographies de la lumière du jour et de la lune devraient être parfaites pour utiliser le téléphone portable.

Alternativement avec un télescope, et c'est le plus grand avantage de celui-ci, c'est que vous pourrez peut-être y attacher un reflex numérique avec des accessoires tiers. Mais ce serait un sujet pour un autre post.

Faut-il acheter des jumelles avec appareil photo ?

La plupart des jumelles avec appareil photo trouvées sur le marché, du bon marché au prix moyen, sont des produits de mauvaise qualité et, dans de nombreux cas, vos photos seraient pires que si vous les preniez directement avec des jumelles avec votre téléphone portable. Sans parler de la qualité des jumelles elles-mêmes.

Il existe encore très peu de jumelles avec appareil photo sur le marché qui valent la peine d'être achetées, mais elles sont très chères et peu de gens peuvent se le permettre. Alternativement, il existe sur le marché des monoculaires avec caméra à des prix plus abordables.

Quoi qu'il en soit, je vous recommande fortement de jeter un œil à l'un de mes autres articles “devrais-je acheter des jumelles avec appareil photo” pour avoir une meilleure compréhension.

La dure vérité.

Apprendre des expériences est le meilleur moyen de progresser en prenant des photos avec son téléphone portable à l'aide de jumelles. Cela peut être difficile au début et tout le processus, de la simple observation à l'aide de jumelles, est devenu un complexe comme le transport d'accessoires et de trépieds, la fixation et l'ajustement et bien d'autres maux de tête.

En réalité, cela vaut le stress mais vous devez être très décidé si vous voulez le faire correctement.

Je ne vous recommande pas de prendre des photos avec votre téléphone portable directement à travers des jumelles car vous n'atteindrez peut-être jamais les attentes, néanmoins, cela ne vous coûtera rien pour l'essayer. Peut-être que vous pouvez être meilleur que moi et obtenir des résultats incroyables.

Mais la façon la plus simple dont je parlais ci-dessus est l'utilisation d'un adaptateur. Vous devez absolument faire preuve de patience à ce sujet, la raison pour laquelle le produit et d'autres produits similaires ont un avis mitigé avec quelques points négatifs. Il y a des spécifications claires que vous devez faire preuve de patience et de pratique et ajuster et avoir un autre mal de tête pour réussir. Eh bien, pas exactement comme ça, mais vous avez compris.

And also, one another point to mention is about post-processing. I do recommend some basics edits to the photos (straight from your mobile phone would work well), as you may have to crop a bit, increase the contrast (if require) play with the shadows or highlights and increase the sharpness. Keep in mind that if your image format is JPEG, you may be very limited to post-processing compared to the photographs taken in RAW format.

I would recommend for you to have a quick read about JPEG VS RAW (if you are unsure about the differences) from my other blog (external link).

Related questions:

Q1: Are there alternative ways to take photos through binoculars with your mobile phone?

A1: No, at least not as far as I am aware. There can’t be many ways to do it, therefore, you either take photographs through your binoculars with your mobile phone handheld or attached with a 3rd party accessory. The best way is to have it attached and the binoculars mounted on a tripod.

Q2: Can you use a compact camera or DSLR to take photographs through binoculars?

A2: You may be able to somehow use them but there are a few key points to keep in mind:

  • There may not be adaptors on the market (at least I did not found any) to attach a compact camera or DSLR to your binoculars. Or by the size of a DSLR, better said to attach the binoculars to the DSLR.
  • The image sensor of the compact camera or DSLR it is much bigger than the exit pupil of your binoculars, which, in reality, will complicate things a lot (lots of light lost, image distortions etc.)
  • The lenses attached to the DSLR are massive, therefore, I don’t see any practical way to actually attach the lens to the binocular eyepiece.
  • Alternatively, you can attach a DSLR to a telescope as mentioned above, with some 3rd party accessories.

Q3: Which is better, to take photos with your phone through binoculars or monoculars?

A3: In reality, there is no much difference but me, personally, I rather take photographs with my mobile phone through monoculars. They are simpler to handle them and to attach the phone to them in the same way as you can do to binoculars.

The whole structure and overall stability and balance would be better. Think about the monocular as a small telescope. There are actually different monoculars created for perfect compatibility to some mobile phones, in order to take “zoom photographs”

As I did mention in another post, I am so bad at saying goodbye but thank you for sticking up to the end and I hope that you found your answer in this article. Take care and do not forget to share it to spread the love of binoculars.

I hope to see you around. You can have a quick check on recommended gear section if you are interested. Merci!

Passionate about binoculars, photography and blogging with years experience behind, I love to split my time and observe the beauty of this world with different eyes.

Recent Posts

A pair of binoculars is an invaluable piece of equipment for many groups of people. Hunters, birdwatchers, stargazers, law enforcement officials, and hikers are among the many people who regularly.

After you expose a pair of binoculars to a great difference of temperature, (e.g. from cold outdoors to hot indoors - reaching dew point), in a very humid environment or even using them on a rainy.