Astronomie

Comment cartographier visuellement les éphémérides HORIZON

Comment cartographier visuellement les éphémérides HORIZON


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

J'essaie de créer un modèle 3D du Soleil, de la Terre et de la Lune en Javascript (en utilisant Three.JS, qui repose sur les coordonnées x,y,z pour tous les objets) afin de simuler l'éclipse du 21 août. J'ai réussi à comprendre cela en utilisant la méthode Kepler décrite par la NASA, mais j'aimerais utiliser les données d'éphémérides HORIZON pour une plus grande précision, étant donné la sensibilité du moment d'une éclipse.

J'ai lu des informations sur les coordonnées célestes, mais je ne sais toujours pas comment utiliser la sortie de l'outil HORIZON et convertir RA, Dec, etc. en coordonnées 3D, comme le décrit le document Kepler. Quelqu'un peut-il m'indiquer une amorce faisant autorité sur la façon de passer des coordonnées célestes aux coordonnées géométriques?

Les coordonnées basées sur l'UA sont très bien - j'ai déjà compris comment mettre cela à l'échelle dans le simulateur.

Merci!


Je viens de traverser ça tout seul. La principale chose que vous devez faire est de choisir le format vectoriel pour vos éphémérides, puis de télécharger les éphémérides sous forme de tableau en texte brut (ASCII). C'est beaucoup plus facile que d'utiliser les outils Spice.


Le blog des éphémérides de Bob Moler

C'est Ephemeris pour le lundi 21 juin. Aujourd'hui, le Soleil se lèvera pendant 15 heures et 34 minutes, se couchant à 9h32, et il se lèvera demain à 5h57. La Lune, 3 jours avant la pleine, se couchera à 4h02 demain matin.

J'ai quelques nouvelles planétaires. Vénus passera au sud de l'étoile Pollux en Gémeaux ce soir. Cela signifie que dans leur orientation actuelle, bas sur l'horizon ouest-nord-ouest, Pollux apparaîtra au-dessus et à droite de la Vénus beaucoup plus lumineuse. Cela peut être visible vers 22h30. Vénus se couchera ce soir à 11h07. Vous aurez besoin d'un horizon ouest très bas pour le voir. Dans le ciel du matin, Saturne recule lentement vers l'ouest, et maintenant Jupiter a arrêté son mouvement vers l'est et est stationnaire aujourd'hui et commencera son mouvement rétrograde ou vers l'ouest. Les deux mouvements rétrogrades sont causés par la Terre, qui est en train de traverser ces planètes. Nous passerons Saturne le 2 août et passerons Jupiter le 19 août. Nous appelons ces événements des oppositions.

Les heures d'événements astronomiques données sont pour la région de Traverse City/Interlochen du Michigan (HAE, UT – 4 heures). Ils peuvent être différents pour votre emplacement.

Addenda

Vénus, Pollux et Mars au crépuscule ce soir à 22h30. Vénus et Pollux au crépuscule du soir. Vénus sera à environ 5 degrés au-dessus de l'horizon de la mer ou du lac à ce moment-là. Vénus et Mars croiseront leurs chemins apparents et seront en conjonction le 13 juillet. Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Créé à l'aide de Stellarium.

Chemin rétrograde de Jupiter, du 21 juin au 20 octobre 2021. Les lignes de constellation en bas à droite correspondent à l'extrémité orientale du Capricorne. Nous passons Jupiter, officiellement appelé opposition du Soleil, le 20 août. La ligne jaune continue au-dessus de la trajectoire apparente de Jupiter est l'écliptique, la trajectoire apparente du Soleil dans le ciel. Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Créé à l'aide de Cartes du Ciel (Sky Charts).


Planètes dans les cartes du Natal : l'importance des hémisphères, des quadrants et des images d'aspect

Lorsque je regarde une carte natale pour la première fois, mon attention est toujours attirée sur la répartition des planètes. À mon avis, ce facteur est presque aussi important que les signes du Soleil, de la Lune, de l'Ascendant et de leurs maîtres.

L'objectif principal de cet article est de montrer que de nombreuses informations peuvent être obtenues sur l'inclinaison de base d'une personne en examinant les hémisphères, les quadrants et les images d'aspect.

1. Hémisphères

La zone sous l'axe AC/DC (Figure 1), l'hémisphère nord et inférieur, est au-dessous de l'horizon et est donc dans l'obscurité. Conformément à cette analogie, il est associé à l'inconscience chez une personne. Les planètes ici sont généralement exprimées inconsciemment. Les personnes ayant la plupart des planètes situées en dessous de cet axe sont considérées comme plus introverties. Ils peuvent tirer leur énergie non pas de l'extérieur, mais plutôt de leur monde intérieur et de leurs propres valeurs. En revanche, les planètes situées au-dessus de l'axe AC/DC, à savoir dans l'hémisphère sud et supérieur, sont visibles puisqu'elles sont dans la lumière. Par analogie, ils sont dans le domaine conscient d'une personne, donc la personne les maîtrise bien. Ceux qui ont la plupart des planètes au-dessus de l'axe de l'horizon sont considérés comme plus extravertis. Leurs activités peuvent être plus observables par le public, etc.

De même, l'axe MC/IC divise un graphique en hémisphères est et ouest. L'hémisphère oriental est considéré comme le &ldquoI&rdquo côté. Les personnes ayant la plupart des planètes là-bas valorisent leurs propres normes, elles s'appuient sur leur propre pouvoir, elles veulent agir de manière indépendante et s'attendent à ce que les autres les suivent. D'autre part, l'hémisphère occidental appartient à &ldquoVous&rdquo. Si la plupart des planètes sont situées dans cette région, le contact avec les autres devient crucial dans la vie d'une personne. Cependant, il peut trop compter sur les autres et attendre beaucoup d'eux. Il peut être contraint de suivre les autres ou d'être influencé par eux.

2. Quadrants

Étant donné que AC/DC et MC/IC sont des points dérivés de l'astronomie, ils peuvent être considérés comme l'un des indicateurs les plus objectifs d'un graphique. Étant donné que les quadrants sont formés à la suite de leur intersection, ils peuvent également être considérés comme objectifs. Quel que soit le système de maison utilisé, les quadrants et leur signification restent les mêmes. Par conséquent, il est conseillé de regarder d'abord la distribution des planètes dans les quadrants plutôt que les maisons.

Quadrant 1 : Si la plupart des planètes se trouvent dans le 1er quadrant, cela peut indiquer une personne qui a une forte volonté de se construire. Bruno Huber l'a appelé le &ldquoDrive&rdquoquadrant. La motivation principale de la personne est de se maintenir. Dans le cas extrême, la personne peut ne pas être consciente de son environnement ou être trop encline à elle-même, ce qui entraîne l'égoïsme. Puisqu'une des peurs ici est de se rendre et de se perdre, la personne veut se protéger et se défendre.

Quadrant 2 : Si la plupart des planètes se situent dans le 2ème quadrant, la personne explore l'environnement en s'appuyant sur son instinct. B. Huber l'a nommé &ldquoInstinct&rdquo quadrant. La personne est généralement conditionnée dans les premières années par les normes de sa famille et de l'environnement. Ce conditionnement façonne alors son attitude envers les autres. La personne se comporte involontairement par instinct et réagit à une action. L'attitude principale de la personne est offensante et émotionnelle.

Quadrant 3 : Le 3ème quadrant s'appelait le &ldquoPenser&rdquo quadrant par B. Huber. Si la plupart des planètes se trouvent dans ce quadrant se trouvant dans l'hémisphère conscient, la personne veut explorer l'environnement par une interaction consciente avec les autres. En général, il s'aligne avec l'environnement en utilisant son esprit. Il s'appuie plutôt sur son intellect, et non sur ses instincts. Il n'est pas façonné par l'environnement comme dans le 2ème quadrant. Il est plutôt intéressé par ce qu'il peut faire par lui-même et comment il peut contribuer aux autres.

Quadrant 4: Ce quadrant concerne &ldquoÊtre&rdquo, l'existence. Si ce quadrant est accentué, la personne veut se réaliser et atteindre l'individuation, mais cette fois consciemment puisque ce quadrant se situe au-dessus de l'horizon. La personne n'est plus dirigée par la pulsion (1er quadrant) ou l'instinct (2e quadrant). Bien que ce quadrant se trouve dans le &ldquoje&rdquo partie du thème, contrairement au 1er quadrant, la personne n'est pas égocentrique, mais est beaucoup plus disposée à partager ses ressources. Ainsi, l'individualité et la conscience universelle se confondent dans la même personne.

3. Relation entre les formes de graphique et les hémisphères/quadrants

La formation de certains aspects n'est activée que dans certaines formes de graphique. Ainsi, les formes et les aspects des graphiques dépendent les uns des autres. Par exemple, dans un diagramme ayant la forme d'un faisceau, seuls les motifs d'aspect sans opposition seraient intéressants. Cela peut indiquer une forte concentration sur un domaine, mais aussi une objectivité réduite si d'autres facteurs le justifient. Ainsi, à la fois la présence et l'absence d'un aspect seraient porteurs d'un sens.

Cependant, la formation des formes (locomotive, bol, faisceau, évasement, etc.) ne dépend pas des quadrants. Par exemple, un faisceau peut être situé dans n'importe quel quadrant, il peut même s'étendre sur deux. Les formes de graphique sont également indépendantes des hémisphères. Par exemple, une partie d'un bol peut être située sous l'horizon, l'autre partie au-dessus. Selon le quadrant et l'hémisphère occupés, sa signification changerait.

4. Aspects et images d'aspect

4.1 Aspects et signification des couleurs

Les aspects entre les planètes sont très importants dans l'évaluation d'une personne. Dans l'analyse d'aspect développée en utilisant les maisons de Koch, l'école Huber ne considère que 10 planètes et le Nord sans utiliser d'aspects aux angles. Pour aller à l'essence même d'une personne, des orbes très strictes sont utilisées (1), ce qui entraîne beaucoup moins d'aspects par rapport à une analyse standard. Les aspects rouge, bleu et vert sont interprétés comme indiqué dans Tableau 1. Le rapport idéal des aspects vert, rouge et bleu est considéré comme étant de 2:4:6.

Tableau 1. Couleurs d'aspect et images d'aspect qui leur correspondent (adapté de 1 et 2).

Aspects montrés par cette couleur

Aspect photo correspondant à cette couleur
(Section 4.2)

Carré (900)
Opposition (1800)

Énergie/Grande volonté de diriger

Actif, tendu, orienté vers la réussite

Beaucoup de rouge : La personne peut être surmenée et soumise à des exigences excessives
Petit rouge: Peu ou pas d'aspects rouges peuvent indiquer une personne qui n'a peut-être pas assez d'ambition.

Substance (matière)/
En quête de sécurité et de stabilité

Repos, détendu,
recherche d'harmonie, passif

Quadrangulaire

Beaucoup de bleu : L'harmonie est atteinte sans trop de difficultés. La personne peut facilement saisir les opportunités
Petit bleu : Peu ou pas d'aspects bleus montrent que la personne ne trouve pas assez de détente.

Semisextile (300)
Quinconce (1500)

Sensibilité/Recherche de communication, de contact et d'amour

Informatif, recherchant,
éveillé, compréhension

Beaucoup de vert : Ces aspects de conscience rendent la personne ouverte à l'information et à la spiritualité
Petit vert :
La personne peut avoir une pensée de type noir et blanc et ne rien voir entre les deux.

4.2 Photos d'aspect

Selon la méthode Huber, un regard holistique sur une carte natale est d'abord nécessaire avant d'étudier les aspects unique rouge, bleu et vert. Comme représenté sur la Figure 2, un graphique se compose de cinq couches. L'impression graphique globale qui est visible à première vue (Aspektbild) peut être traduit par le &ldquoAspect image&rdquo. Les images d'aspect situées près du noyau d'une personne sont censées délimiter le personnage principal, la conscience et la motivation de base.

Correspondance entre les couleurs et les images d'aspect :
Comme représenté sur la Tableau 1, chaque image d'aspect correspond à une couleur. Si un graphique se compose plutôt de lignes indépendantes, nous avons un image d'aspect linéaire correspondant à l'énergie cardinale représentée par le rouge (Tableau 1). Images d'aspect triangulaire sont reconnus par des triangles, ils sont similaires à l'énergie mutable indiquée par le vert. Si le graphique montre une image composée de quatre coins ou plus, nous avons affaire à un image d'aspect quadrangulaire. Il ressemble à l'énergie fixe représentée par le bleu.

Aspect photos et modèles d'aspect sont différents. Ce dernier terme est généralement utilisé pour les structures à aspect unique comme le trigone. À la suite d'expériences d'une année, de nombreux modèles d'aspect linéaires, triangulaires et quadrangulaires ont été définis par B. Huber et ses disciples (1,2). Par exemple, il existe un grand nombre de triangles d'apprentissage et de nombreux motifs quadrangulaires tels que des rectangles d'irritation et de droiture composés de différentes couleurs.

4.3. Orientation des aspects et des motifs d'aspect vers les axes

L'inclinaison des aspects/modèles d'aspects aux quatre angles est également importante. Si les aspects sont plutôt alignés dans le sens vertical (axe IC/MC), la personne recherche l'individuation et l'auto-démonstration (1,2). En effet, la région autour du CI (lieu du Cancer) correspond à la collectif. Le terme est utilisé dans le sens où la personne est initialement influencée par sa famille et ses racines et n'est pas encore un individu. La région autour de MC (lieu du Capricorne) appartient à l'individuation qui ne peut être réalisée consciemment qu'au-dessus de l'horizon. L'axe AC/DC représente la rencontre avec une autre personne. Par conséquent, si la plupart des aspects sont alignés le long de cet axe ou horizontalement, la personne recherche la relation et l'adaptation plutôt que l'individuation.

4.4. Cohérence

La cohérence signifie qu'il existe des connexions entre les modèles d'aspect individuels dans un graphique. Par exemple, les planètes d'un carré en t peuvent se trouver sous l'horizon, mais elles peuvent ne pas être connectées à la partie supérieure, ce qui donne un graphique incohérent. L'absence de cohérence peut avoir différentes significations. Par exemple, la personne peut afficher des attitudes contradictoires dans différentes circonstances.

5. Exemples

À l'aide des exemples suivants, je voudrais démontrer l'application de certains de ces critères. Pour étudier une personne, nous pouvons commencer par des images d'aspect avant de traiter des aspects uniques ou des modèles d'aspect. Après une analyse des aspects, nous pouvons ajouter la signification des planètes, des signes et des maisons pour arriver à une synthèse. Toute contradiction entre les aspects et le reste doit être prise en considération.

Cette carte appartenant à un jeune mâle a un grand trigone dans l'eau et se compose de couleur bleue. Cela indique une personne qui recherche principalement l'harmonie et la paix. L'ensemble de la carte est triangulaire, montrant le caractère mutable et adaptable. Bien qu'aucune couleur verte ne soit présente, les formes fortement triangulaires remplissent la fonction de vert (Tableau 1). Bien que non montré ici, l'aspect rouge unique serait un carré de Mercure à Pluton. Selon les orbes de Huber, il s'agit d'un aspect à sens unique. Un tel carré peut montrer une personne avec un esprit pénétrant qui apprend à travers des expériences intenses. Mais en raison du manque d'aspects rouges forts, il peut ne pas avoir d'objectifs particulièrement ambitieux et se contenter de la situation existante. De plus, la domination de l'hémisphère occidental, Vierge-AC, Poissons-DC, Poissons-Nœud Nord et Poissons-Soleil dans la 6e maison suggèrent tous qu'il est enclin à servir et à se sacrifier pour les autres.

Dans ce thème appartenant à un jeune homme, la plupart des planètes personnelles se trouvent dans l'hémisphère sud, indiquant une nature plutôt extravertie. Dans le même temps, la plupart d'entre eux sont situés à l'est, ce qui suggère qu'il dirigera sa vie avec conscience et confiance en lui. Pour cette personne, ses propres normes et idées sont plus importantes. Le placement du Soleil et d'autres planètes dans le 4ème quadrant indique sa croyance dans les valeurs universelles et sa préoccupation pour les systèmes sociétaux. La verticalité des aspects renvoie à l'individuation. D'autre part, le but de l'individuation n'est pas l'auto-profit, mais la contribution à la société. Les aspects verts formant le Youd peuvent indiquer certaines incertitudes intérieures qui peuvent être surmontées en dirigeant l'attention vers le monde extérieur (apex Vénus en maison 10 en conjonction avec le Soleil). Il est susceptible d'être occupé par un domaine intellectuel menant à des réalisations concrètes (Gémeaux-Soleil, Vierge-AC, maître Mercure en maison 10). Il est très probable que dès ses premières années il ait eu un grand intérêt pour l'apprentissage et les langues (Gémeaux, conjonction nœud Sud-Mercure, triangles d'apprentissage). La dominance du bleu et la présence de nombreux triangles indiquent une personne sensible, adaptable et en quête d'harmonie.

Le graphique appartient au physicien lauréat du prix Nobel Marconi qui a inventé le télégraphe sans fil et la transmission de signaux radio, et a découvert le détecteur radio magnétique. La verticalité des aspects et de l'emplacement de la plupart des planètes de l'hémisphère oriental suggère une conscience claire et un intérêt pour le développement personnel. Une image d'aspect extrêmement linéaire est reconnue, pointant vers une nature cardinale (Tableau 1). L'emphase du 4ème quadrant suggère une forte volonté de servir la communauté d'une manière individualiste et pionnière. La présence de couleurs rouge et bleue et l'absence de vert peuvent indiquer une ambivalence entre l'énergie et le repos ou une sorte de pensée en noir et blanc.

Dans le tableau appartenant au poète Rainer Maria Rilke l'accent mis sur l'hémisphère nord-inférieur indique une nature plutôt introvertie. De plus, l'accent mis sur le 2e quadrant (conditionnement par la famille) et la conjonction de la Lune et de Saturne là-bas peuvent symboliser l'attitude problématique de sa mère qui l'a élevé comme une fille. Puis à l'âge de sept ans elle l'envoya à l'école militaire ce qui lui causa un traumatisme (opposition Lune-Uranus). Une grande croix est visible dans le tableau. C'est un motif quadrangulaire très fort correspondant à la couleur bleue (Tableau 1). La personne semble avoir éprouvé à la fois l'intensité et la rigidité de cette structure constituée de trois planètes fortes, Pluton, Uranus et Saturne. La présence d'un motif triangulaire séparé composé de Neptune, Vénus et Mars ajoute un peu de douceur. Cela peut expliquer sa grande intuition et sa poésie très créative. Mais, la présence de trop d'aspects rouges indique un stress extrême. Il souffrait fréquemment de dépression dans ses dernières années.

Dans la carte appartenant au concepteur Kaffé Fassett la couleur bleue est accentuée en raison de la formation d'un motif de cerf-volant. Toutes, sauf les planètes générationnelles, se trouvent sous l'horizon. Avec &ldquomuch blue&rdquo et une conjonction de Jupiter avec l'IC, cela suggère un personnage plutôt sensible qui tire son énergie de sa nature intérieure. Le Soleil et Vénus en maison seconde peuvent indiquer une personne intéressée à se former (1er quadrant) et à utiliser ses talents de manière enthousiaste (Sagittaire). D'autres peuvent le voir comme une personne en quête d'harmonie (aspects bleus à l'extérieur). En fait, la ligne rouge située à l'intérieur et la présence de Pluton au sommet et en maison 10 peuvent indiquer une forte volonté.

Conclusion

La discussion ci-dessus montre qu'avant d'étudier d'autres facteurs dans un graphique, nous devons avoir une vue holistique et combiner la signification des hémisphères, des quadrants et des images d'aspect. Une telle approche peut révéler beaucoup d'informations sur une personne.

Ensuite, un aperçu plus approfondi sera fourni sur les formes des graphiques, les images d'aspect et les modèles d'aspect en les combinant avec les informations obtenues à partir des points médians et des harmoniques.

Les références:
1. Bruno et Louise Huber, Michael Alexander Huber (2005) Aspect Pattern Astrology: A New Holistic Horoscope Interpretation Method (traduit par Heather Ross), Hopewell, Knutsford, Royaume-Uni.
2. Karl Georg Breit (2014) Die Spirituell-Astrologische Psychologie : Grundlagen der Horoskopdeutung und das revolutionäre Aspektbild, Hans-Nietsch-Verlag, Fribourg.
3. www.astrologische-akademie.org.

Sources des images :
Tous les diagrammes et graphiques fournis par l'auteur

Publié dans : L'astrologue de carrière, septembre 2019.

Auteur:
Ferhan Çeçen est ingénieur chimiste/environnement et académicien à l'université. Elle a terminé tous les programmes de l'école d'astrologie dirigée par M. Hakan Kirkoglu à Istanbul. Elle a des certificats approuvés par l'ISAR. e-mail : [email protected]

© 2019 - Ferhan Çeçen - L'astrologue de carrière

Le magazine trimestriel de l'OPA (Organisation pour l'astrologie professionnelle), le Astrologue de carrière, comprend des articles, des interviews, des critiques et des chroniques accessibles aux passionnés d'astrologie ou aux praticiens chevronnés. Des analyses de transit approfondies aux essais stimulants, le magazine offre une plate-forme aux écrivains du monde entier et de toutes les écoles de pratique.


Son optionnel

Une note importante : c'est assez avancé, destiné à un terrain spécifique et entièrement optionnel. Par défaut, les heures de montée/descente du TPE correspondent à celles de la grande majorité des autres sources en ligne, où la montée/descente est indiquée du niveau du sol à l'horizon idéal. Très peu d'entre eux corrigent la hauteur au-dessus de l'horizon.

Vous ne rencontrerez probablement pas beaucoup de problèmes si vous n'utilisez pas cette fonctionnalité. En fait, le bon conseil du photographe paysagiste habituel s'applique : arrivez tôt à votre emplacement et soyez prêt à rester tard. Faites cela, et les différences de temps de montée/descente dues à la hauteur au-dessus de l'horizon ne vous concerneront pas.


Carte du ciel nocturne d'avril 2021 : constellations mineures

Bienvenue à la Carte du ciel nocturne pour avril! Ce mois-ci, nous nous concentrons sur des constellations moins connues qui ne sont pas assez grandes ou assez brillantes pour faire partie des « Grandes Ligues », mais qui valent certainement la peine d'être vues !

Cliquez simplement ici ou sur l'image ci-dessous pour ouvrir la carte imprimable, puis apportez-la dehors !

Apprécier les constellations de la « Ligue mineure »

Avec le début de la saison de baseball à nos portes, le moment semble approprié pour examiner les constellations qui n'ont pas fait les grandes ligues. Ce sont les moindres lumières du ciel nocturne, des constellations qui sont soit trop petites, soit trop faibles pour faire partie de l'équipe d'étoiles célestes. Pour maximiser votre capacité à voir les ligues mineures, choisissez une nuit sans lune en avril (voir les dates des phases de la lune ici) et un lieu d'observation aussi loin que possible des lumières de la ville.

Cherchez d'abord Leo, le lion

Tout d'abord, prenons nos repères. Quand vous regardez vers le sud les soirs d'avril, puissant Leo, le Lion, domine la scène. La partie la plus distinctive du Lion est l'astérisme de la faucille, un motif de six étoiles ancrées par Regulus, la 21e étoile la plus brillante du ciel nocturne. Une fois que vous avez repéré la faucille, vous devriez avoir peu de mal à retracer le reste du Lion, point culminant avec le brillant Denebola, dont le nom vient d'une phrase arabe signifiant «queue du lion».

Le petit lion et les cheveux de Bérénice

Avec Leo clairement en vue, nous pouvons maintenant nous frayer un chemin vers les premiers ligueurs mineurs. Juste au-dessus du Lion se trouve le Petit Lion, Lion mineur. Vous devrez faire bon usage de votre imagination, car seules trois des étoiles du Lion mineur sont facilement visibles, disposées dans un triangle très aplati. En se déplaçant vers l'est (vers la gauche), on trouve Coma Bérénice, cheveux de Bérénice, du nom de la reine Bérénice de l'Egypte ancienne. Il semble que Bérénice se soit engagée à couper ses longs cheveux flottants si son mari, le roi Ptolémée III, revenait sain et sauf de la bataille. Quand il l'a fait, Bérénice a coupé ses mèches dorées et les astronomes de l'époque ont déclaré qu'elles seraient à jamais préservées dans le ciel nocturne.

Comme Leo Minor, Coma Berenices se compose de seulement trois étoiles principales. Cependant, la constellation abrite également le Amas d'étoiles Coma Berenices, qui est mis en évidence sur notre carte. Avec vos yeux seuls, vous ne verrez qu'environ cinq étoiles dans l'amas, mais même de petites jumelles en révéleront plusieurs autres.

Le corbeau et la coupe

En continuant vers le bas, passé la grande constellation de la Vierge, nous arrivons aux figures compactes de Corvus, le corbeau et Cratère, la tasse. Corvus est une ancienne constellation, datant d'au moins 1 100 av. J.-C., alors qu'elle était connue des Babyloniens sous le nom de Corbeau. Ses quatre étoiles principales forment un astérisme facile à repérer, même s'il ne ressemble guère à un corbeau. Le cratère est beaucoup plus faible mais tout aussi ancien, et il ressemble en fait à son homonyme.

Le sextant

En haut à droite du cratère et souffler directement Regulus est Sextans, le Sextant, l'une des constellations les moins impressionnantes de toutes. C'est une autre constellation à trois étoiles, mais contrairement aux très anciens Corvus et Crater, Sextans est une invention moderne. Elle a été désignée pour la première fois comme constellation en 1687 par le célèbre astronome polonais Johannes Hevelius.

Le serpent d'eau

Glissant sous les petites constellations Corvus, Crater et Sextans est Hydre, le serpent d'eau. Hydra est la plus grande de toutes les constellations, une figure sinueuse impressionnante qui s'étend sur près d'un quart du ciel, de sa tête haute au sud à sa queue près de l'horizon est. Cette constellation est reconnue depuis des temps très anciens, bien qu'elle n'abrite qu'une seule étoile brillante, Alphard, connue sous le nom de « La Solitaire ».

La Licorne et le Crabe

Hydra semble serpenter vers l'ouest vers Monocéros, la Licorne, un faible groupe en forme de W qui vous obligera à avoir un ciel sombre si vous voulez le voir. Le dernier ligue mineure dans cette partie du ciel est Cancer, le Crabe, qui se trouve juste au-dessus de la tête d'Hydra et directement à droite de la Faucille, où nous avons commencé notre voyage.

Espérons que cette visite vous aidera à apprécier les soi-disant "petites choses". Profitez du ciel nocturne d'avril !

Cliquez ici ou sur la carte ci-dessous pour l'agrandir ( PDF ).


Carte du ciel réalisée à l'aide de Chris Marriott's Skymap Pro

Remarque : Comment lire la carte du ciel

Notre carte du ciel mensuelle ne montre pas tout le ciel, ce qui serait presque impossible. Au lieu de cela, la carte se concentre chaque mois sur une région particulière du ciel où quelque chose d'intéressant se passe. La légende sur la carte vous indique toujours dans quelle direction vous devez faire face, en fonction de l'observation de minuit. Par exemple, si la légende de la carte indique « Regardant vers le sud-est », vous devez faire face au sud-est lorsque vous utilisez la carte.

La carte est précise pour n'importe quel endroit à une latitude dite « moyenne du nord ». Cela inclut n'importe où dans les 48 États américains, le sud du Canada, l'Europe centrale et méridionale, l'Asie centrale et le Japon. Si vous êtes situé sensiblement au nord de ces zones, les objets sur notre carte apparaîtront plus bas dans votre ciel, et certains objets près de l'horizon ne seront pas du tout visibles. Si vous êtes sensiblement au sud de ces zones, tout sur notre carte apparaîtra plus haut dans votre ciel.

Les éléments étiquetés en vert sur la carte du ciel sont appelés astérismes. Ce sont des motifs d'étoiles distinctifs qui se trouvent dans des constellations. Lorsque vous vous dirigez sous les étoiles, il est souvent plus facile de repérer un astérisme et de l'utiliser comme guide pour trouver la constellation parente.

Les chiffres le long de la courbe blanche « Votre horizon » au bas de la carte sont des points cardinaux, indiqués en degrés. En tournant la tête d'un côté à l'autre, vous regarderez dans la direction indiquée par ces chiffres. La ligne d'horizon est courbe afin de préserver la géométrie des objets dans le ciel. Si nous rendions la ligne d'horizon droite, la géométrie des objets dans le ciel serait déformée.


Les éclipses et les Yods peuvent valider l'heure de naissance

De nombreux astrologues ont mis en place des cartes sans donner la source des données. Était-ce du parent, ou de lettres ou de notes, ou d'une biographie ou d'un acte de naissance ? Lois Rodden a porté cela à l'attention des astrologues et a fait quelque chose à ce sujet. Elle a créé le programme AstroDatabank qui a donné une note aux données, selon la source de l'information. Si les données provenaient de l'acte de naissance, la cote était AA. Là où il y avait des données sales, elle fournissait parfois les données alternatives.

J'ai commencé à remarquer dans les cartes de décès des amis et de la famille, qu'il y avait eu une éclipse sur le MC/IC natal ou avancé plusieurs années avant le décès. L'orbe du degré d'éclipse n'était pas à plus de 4 degrés du MC/IC. J'ai trouvé que l'effet d'une éclipse peut se produire trois mois avant la date de l'éclipse et au moins un an et demi à deux ans plus tard. S'il y a des enfants dans la famille, plusieurs fois l'éclipse se produira sur leur MC/IC plusieurs années avant la date du décès ou même trois mois avant le décès.

S'il n'y avait aucune éclipse sur le MC/IC, il y avait un doigt de dieu aspect appelé &lsquoyod&rsquo. Un yod est la dixième lettre de la langue hébraïque. L'aspect concerne le destin, ou un événement important et la mort entre certainement dans cette catégorie.

L'aspect yod est formé de deux planètes sextiles, toutes deux en quinconce avec une troisième planète au sommet. Il forme un &ldquoV&rdquo. Un yod est plus facile à trouver s'il y a des méridiens supplémentaires tels que l'ascendant équatorial et le sommet. L'ascendant équatorial est formé par le premier méridien vertical traversant l'équateur céleste. Le sommet est formé par la verticale principale traversant l'écliptique. Le programme informatique donne ces informations pertinentes.

Vous pouvez utiliser le milieu de deux planètes pour terminer un yod. Par exemple, dans mon thème, j'ai le Soleil à 10 Capricorne et Mercure à 24 Capricorne. Pour trouver le point médian, il suffit d'ajouter les degrés des deux planètes, puis de diviser par 2. Le point médian de 10 Capricorne et 24 Capricorne, additionnés et divisés par 2, est 17 Capricorne. 17 Le Capricorne forme le sommet d'un yod avec ma Lune sextile Neptune (17 Lion) (17 Gémeaux) natale. Cependant, à moins qu'un aspect d'éclipse ou qu'un facteur planétaire avancé (planète, angle, nœud) ne rejoigne l'une des planètes, rien ne se passe.

Lorsque mon premier mari est décédé le 11 janvier 1976, ma Vénus avancée avait 17 ans Capricorne, au sommet du yod. Vénus signifie partenaire, conjoint ou amant, la Lune dénote &lsquofin de vie&rsquo. Il y a eu une éclipse le 30/01/72 (9h36 Lion) sur mon MC natal (9h22 Lion) environ trois ans et demi avant sa date de décès.

Au moment d'écrire ces lignes, mon ascendant progressif est 17 Capricorne, et ce yod est à nouveau activé. Comment interpréter le yod ? Quelle est la règle de Neptune et de la Lune dans mon thème ? C'est ainsi qu'une décision est prise. Neptune règne sur la 5ème maison de la créativité. C'est dans la 10e maison du travail. Moon règne sur la 9e maison de publication. C'est dans la 8ème maison de transformation. Soudain, les magazines New-Age ont été édition mes articles.
Mon deuxième mari était Bennett Peterson, l'ancien trésorier de l'ISAR et de l'UAC. Il ne connaissait pas son heure de naissance. Ses parents étaient morts avant qu'il ne s'intéresse à l'astrologie. Il a trouvé l'heure de sa naissance en envoyant par la poste une goutte de son sang à quelqu'un qui faisait de la publicité dans une publication. L'heure qu'il a reçue était 21h49, lui donnant un ascendant 220 Cancer. Il ne pouvait pas croire que c'était correct, mais c'était le cas.

Au moment de sa mort le 21/06/1992, l'éclipse lunaire du 21/12/91 (29:08 Gemini) était sur son progressé MC (28:41 Gémeaux). Il avait également un aspect de doigt de dieu : le Noeud No. progressé (20:56 Lion) était sextile à Pluton progressé (21:01 Gémeaux) et à Pluton natal (22:31 Gémeaux) et les deux en quinconce ont progressé Lune (21:26 Capricorne) . La Lune en tant que maître de la 4ème maison, signifie &lsquofin de la vie&rsquo. Pluton se rapporte à la mort et les Nœuds ont quelque chose à voir avec le destin.

Dans le thème de sa fille, l'éclipse solaire du 30/06/92 (8:56 Cancer) était sur son IC en progression (8:59 Cancer). Elle avait également un yod : Mars Progressé (9h27 Lion) a sextile le point médian du Soleil (5h45 Gémeaux) et Mercure (12h18 Gémeaux) dont le point médian est 9h01 Gémeaux. MC Progressé (8:59 Capricorne) était au sommet du yod. Milieu du Ciel signifie parent. Mars dirige son Scorpio MC. Mercure règne sur la 8e maison de la mort. Il était très proche de sa fille. Son ascendant est sur son descendant.

Dans son thème aîné, l'éclipse lunaire (29:08 Gémeaux) aspectait son IC natal (29:33 Gémeaux). Il avait aussi un yod : Vénus natale (29:47 Cancer) sextile Lune progressive (28:04 Taureau) et les deux MC natales en quinconce (29:33 Sag.) (parent).

Dans le thème de son fils cadet, il y a eu une éclipse (23:30 Balance) le 14 avril 1987 sur le MC natal (21:29 Balance) d'ici cinq ans de la date du décès. Il y avait un yod : Natal MC (21:29 Balance) sextile descendant progressif (22:22 Lion) et Mercure natal tous deux en quinconce (21:27 Poissons). Mercure est co-dirigeant de la 8e maison de la mort. MC se rapporte au parent. Il y a eu une éclipse le 27/06/91 (5:07 Capricorne) qui a activé un yod impliquant le Nœud No. progressé (3:01 Gémeaux) Saturne natal sextile (2:45 Lion) avec les deux ascendants natals en quinconce (2:37 Capricorne). Saturne se rapporte au Père. L'ascendant s'applique à lui-même.

Dans mon thème, l'éclipse lunaire du 30/01/91 (9:43 Lion) était sur mon MC natal (9:22 Lion). The eclipse of 6/30/92 (8:56 Cancer) was on my Pluto (10:09 Cancer). Every eclipse on an MC also effects the IC, which signifies family and/or the &lsquoend of life&rsquo. There was a change in the family relationship.

I wondered if this would demonstrate with grandchildren and great grandchildren. Bennett had two grandchildren and two great grandchildren.
For the older grandchild, the eclipse was on her natal IC. The eclipse of 7/11/91 was 18:59 Cancer. Her natal IC is 18:18 Cancer.

For the younger grandchild, the eclipse of 8/17/89 at 24:12 Aquarius was on his MC (25:51 Aquarius).

For the older great grandchild, the eclipse of 3/29/87 at (8:18 Aries) was on her progressed IC (4:49 Aries). She had a yod. Declination antiscia Jupiter (6:02 Virgo) sextiles natal Pluto (7:09 Scorpio) and both quincunx natal No. Node of the Moon (7:23 Aries). Pluto signifies death.

For the younger great grandchild, the eclipse of 12/21/91 (29:08 Gemini) was on his progressed MC 28:02 Gemini. He also had a yod with natal IC (25:51 Leo) at the apex of a yod, quincunx the declination antiscia1 Mercury (24:41 Capricorn) sextile to declination antiscia Venus (25:48 Pisces). Mercury rules the Gemini ascendant, which signifies the grandparent. There was a solar eclipse (25:20 Capricorn) on 1/15/91 on Mercury.

Planets form parallel aspects when they share the same degree of declination north or south of the celestial equator. A declination equivalent planet, is when the planet&rsquos degree of latitude above or below the celestial horizon is converted into a degree of longitude along the ecliptic. This also applies to a declination antiscia planet. Computer software will do this for us.

All of the charts were configured by solar arc secondary progression to 6/21/92, the date of Bennett&rsquos death. All of the charts had an eclipse prior to the date of death. The eclipse may occur even five or six years before the death.

When you think of all the aspects and degrees of the planets and how they correlate to life events, you have to marvel at the wisdom of the Creator of the Universe and to love astrology.

Note:
1Christen, Gary Important Points in a Chart, Essentials of Intermediate Astrology, 1995 USA by NCGR, Inc. Antiscia p.107

Chart data and sources:
Bennett Peterson, October 28, 1905 9:49 PM, time zone 06:00(CST) Minneapolis, Minnesota (93W18&rsquo06&rdquo 44N59&rsquo48&rdquo) time from drop of blood. Ascendant 22:18 Cancer.
Daughter, May 26, 1940 11:02 PM, time zone 06:00 (CST), Minneapolis, Minnesota (93W18&rsquo06&rdquo 44N59&rsquo48) from birth certificate (Ascendant 21:36 Capricorn)
Oldest Son, June 07, 1943 2:12 AM, time zone 05:00 (CWT) Minneapolis, Minnesota (93W18&rsquo06&rdquo 44N59&rsquo48&rdquo) from birth certificate (Ascendant, 29:04 Pisces)
Younger Son, March 04, 1947, 2:28 AM, time zone 08:00 (PST) Santa Monica, California, (118W29&rsquo12&rdquo 34N01&rsquo30&rdquo) from birth certificate. (Ascendant 02:37 Capricorn)
Marguerite dar Boggia, January 1, 1923, 02:03&rsquo32&rdquo AM, time zone 05:00 (EST) New York City, NY, (73W59&rsquo30&rdquo 40N45) from Mother for 2 AM, then rectified to 2:03:30 AM. Ascendant 3 Scorpio
Granddaughter, March 26, 1962, 6:58 AM, time zone 08:00 (PST) Glendale, California (118W15&rsquo18&rdquo 34N09&rsquo54&rdquo) from birth certificate. Ascendant 29:45 Aries.
Grandson, November 6, 1964 6:41 PM, Van Nuys, California, time zone 08:00 (PST) (118W28&rsquo12&rdquo 34N10&rsquo36&rdquo) from birth certificate. Ascendant 15:49 Gemini.
Older Great Granddaughter, July 10, 1987, 5:43 PM, Santa Paula, California, time zone 07:00 (PDT) (119W04&rsquo 34N21&rsquo) from birth certificate. Ascendant 14:52 Sagittarius.
Great Grandson, July 09, 1989 11:30 AM, Santa Maria, California, time zone 07:00 (PDT) (120W23&rsquo30&rdquo 34N55&rsquo06&rdquo) from birth certificate. Ascendant 25:38 Virgo.

Image sources:
Yod: Richard Vetter, AstroWiki
Eclipses: CC0 Creative Commons license, via pixabay.com

Auteur:
Marguerite dar Boggia formerly served as Membership Secretary for ISAR, the International Society for Astrological Research. She was past Secretary and Director of ISAR and Publisher of Kosmos, the ISAR journal. She was a co-founder of UAC and its past Secretary and Director. She can be contacted at her website which she created at the age of 90: www.FreePythagorasTeachings.com


How to visually chart HORIZON ephemeris - Astronomy

This program is used to prepare for astronomical observations and for ephemeris calculation. It can calculate the position of the major planets, the satellites of Jupiter and Saturn, and minor planets and comets given either orbital elements or a tabulated ephemeris. Coordinates of stationary objects may also be input. It calculates (approximate) rise and set times, and transit times, of all objects to be observed. It calculates the (approximate) altitude and azimuth of objects at sun rise and set, and morning and evening twilight.

The information (coordinates, rise and set times) may be prepared for either a single time or a sequence of times.

Output includes a file containing the timetable of events for the evening or evenings. The coordinates of the sun and moon, plus any planets, minor planets, and comets are placed in a readable text file, with other calculated values for solar system objects (e.g. distance to earth). The coordinates of all objects to be observed are placed in files in formats to be read by the other programs in this family, namely dataconv and the starchart charting programs. A file listing the (approximate) altitude and azimuth of objects at sun rise and set, and morning and evening twilight is output. If satellite positions are to be computed, these coordinates are placed in one file, and a separate PostScript file graphically showing their positions relative to the primary is also produced.

These output files are optional: any subset of the possible output files may be produced.

Parameters set the location of the observer, control what objects are to be observed, and designate the time or times of interest.

  • Minor corrections such as parallax and nutation are not made.
  • Positions are accurate enough for most applications other than occultations.
  • Rise and set times may be off by several minutes.
  • Positions of Saturn's satellites are approximate, good enough for identification of satellites.

Command line options set the location of the observer, control what objects are to be observed, control the output files produced, and designate the time or times of interest. The default location of the observer is set when the program is compiled.

`-m' Meridian of longitude, measured East of Greenwich. The USA is West of Greenwich, and the longitude is negative for all USA locations. One to three numbers can be used: degrees, degrees and minutes, or degrees minutes and seconds. `-l' Latitude. One to three numbers can be used: degrees, degrees and minutes, or degrees minutes and seconds. `-a' Altitude in meters. `-z' Time zone in hours East of Greenwich, again, this number is negative for USA locations. This does not include any effects of daylight savings. `-d' The date or dates of observation in UT are specified with this flag. The dates for the `-d' option are each specified as a string consisting of month, day, and optional year (use if different from the current year). The month may be encoded as above, e.g. `Aug' for august. Using the first three letters of the English name for the month always works, as does the Roman numeral form. Some other common abbreviations also work. The year may also be specified, the default is the current year. The day may be fractional, e.g. 1.25 is 6 am UT on the first. An optional third parameter is the increment of time to be used in stepping between the two dates. `-o' This sets names used for the output files and controls which output files are produced. The output file names all have the form ` outfile_root .XXX' , where outfile_root is set at compile time (usually to `planet' ), or is set to the argument for this option. The `-o' may be followed with a letter or letters from the set "aeios" to select the altaz, eph, sif, obs, and star files, respectively. e.g. `-oae austin' would produce only the output files "austin.altaz" and "austin.eph". `-p' The positions of any or all of the major planets at the time(s) may be calculated. This is specified either as `-p' which causes the positions of all planets to be calculated, or individual planets may be specified by following the `-p' with a letter or letters from the sequence "MVmJsUN". The positions of the sun and moon are always calculated, since they always have some effect on observing conditions. `-s' The -s option causes the `.sat' and `.sat_PS' files to be produced for the satellites of Jupiter and Saturn. `-s' implies `-p' . With the `-si' option the drawings in the PS file are flipped north to south (if for one time) or east to west (if for multiple times) to produce an inverted view. `-f' Input object data is contained in files in several formats. The `-f filename format ' option sets this input file. `-n' For some input file formats, the name of the object must be specified using the `-n' option.

Sample data files should be used for the file formats used for input files. The format names are `obj' for fixed objects, `ell_e' and `par_e' for parabolic orbital elements, and `emp' , `empb' , `aa' , `st' , and `iau' for tabulated ephemerides. The fixed object format contains the coordinates, name, magnitude, type and size of objects to be observed. The other file formats are used for comets and minor planets, and are discussed below.

The output files are named ` outfile_root .XXX' where XXX is: `altaz' altitude and azimuth of objects at sun rise and set, and morning and evening twilight. `eph' ephemeris of sun, moon and objects specified. `obs' observability of objects: rise and set times of objects, twilight times, etc. `star' `lineread' format file containing coordinates (equinox 2000) of the object(s), sun, moon. `sif' `sif' format file containing the same information as the .star file. The separation character is `' . `sat' Locations of the major satellites of Jupiter and Saturn with respect to the primary. `sat_PS' PostScript file drawing either: one page showing appearance of Jupiter and Saturn with satellites, and relative sizes and orientations of Mercury, Venus, Mars, Jupiter, and Saturn, and the Moon or several pages showing Jupiter and Saturn with moons on a sequence of times if a range of dates was specified.

Planetary positions are calculated with moderate precision. Formulae are largely from Astronomical Formulae for Calculators by Jean Meesus. Minor corrections are currently ignored.

Comets and minor planet positions may be calculated either directly from the orbital elements or by interpolating a tabulated ephemeris. The calculation from orbital elements is most convenient, but the tabulated ephemeris is likely to be slightly more accurate.

The coordinates of objects in elliptical or parabolic orbits may be calculated from orbital elements given in files of format `ell_e' and `par_e' respectively.

Orbital elements are: `a' semimajor axis, A.U. `q' perihelion distance, A.U. `e' eccentricity `i' inclination (degrees) `omega' argument of perihelion `Omega' longitude of ascending node `n' mean motion (degrees/day) `M' Mean anomaly at epoch `T' Time of perihelion.

For elliptical orbits, `q' and `T' are not needed for parabolic orbits, only `q' , `i' , `omega' and `Omega' are needed.

Orbital elements are referred to a certain equinox, and apply on a certain epoch date.

If `a' is not given, it may be calculated from `a' = `q' /(1- `e' ).

If `n' is not given, it may be calculated from `n' = 0.985609/( `a' *sqrt( `a' )).

If `M' is not given, use `M' = ( `Epoch_date' - `T' ) * `n' .

The magnitude of an asteroid may be calculated from two parameters: `G' and `H' . The magnitude of a comet may be calculated from the parameters `g' and `kappa' .

All ephemeris formats have date, RA, DEC, then other info. Date is the month in characters, then the day of the month. How the month is encoded is format dependent, examples include `IX' `Sept.' `Sep' `Sep.' `September' . Year is current year unless specified in command line, and is the year of the first date. Dates must be in increasing order: 3 followed by 4, December followed by January.

The formats are: `emp' Format used in the Russian Ephemerides of minor planets . `empb' Format used in the Russian Ephemerides of minor planets for bright and unusual asteroids. `aa' Format used by the Astronomical Almanac . `st' Format commonly used by Sky and Telescope magazine. `iau' Format commonly used by IAU Circulars.

The `.obs' file contains a timeline of events for the night or nights of observation. Events include sun and moon rise and set, morning and evening twilight, and for each object to be observed: the rise and set times, the times when they are 20 degrees and 30 degrees above the horizon, and the time of their transit (when they cross the line from north to south passing directly overhead, and are at their maximum altitude above the horizon).

The times, especially sun and moon rise and set are approximate.

The timeline should help you plan your evening, so you know when to begin and end (twilight), and when the moon will interfere. It helps you plan to observe the objects when they are well placed, and ensure that you can observe an object before it has fallen too low in the sky.

The positions of the major satellites of Jupiter and Saturn are calculated for the time or times of interest. The Saturn satellite positions in particular are approximate, but are certainly good enough for identification purposes.

The positions are output in the `.sat' file, and also illustrated in PostScript in the `.sat_PS' file.

If more than one time is specified, the PostScript program draws many Jupiters and Saturns with their moons on a page (with separate pages for Jupiter and Saturn). If one time is specified, a single page is produced containing large drawings of Jupiter and Saturn with their moons. As a bonus, this single page also illustrates the phases and orientations of Mercury, Venus, Mars, Jupiter and Saturn (with rings), and the moon.


How to visually chart HORIZON ephemeris - Astronomy

Check the astroobs.eu website for a friendly web-interface of that library! (soon)

Astroobs provides astronomy ephemeris (airmass, azimuth, altitude, moon separation, etc) of a night sky target as a function of the date-time and the longitude/latitude of the observer. A list of international observatories is provided as well as a SIMBAD-querier to easily import targets. This package is based on pyephem ephemeris calculations. The main difference with this latter package is that astroobs provides a very straight-forward library for the observer to get the critical information in order to plan an observation. It also provides convenient turn-key tools to convert epochs and plot diagrams. It is released under the GNU General Public License v3 or later (GPLv3+).

astroobs requires the following Python packages:

  • NumPy: for basic numerical routines
  • Astropy: for angle units
  • Astroquery: for querying Simbad
  • pyephem: for the calculations of ephemeris
  • matplotlib: for plotting (optional)
  • pytz: for timezones management
  • re, os, sys, datetime, time: for basic stuff

astroobs is tested on Linux and Python 2.7 only, but should cross-plateform and python3 friendly without too many issues.

The easiest and fastest way for you to get the package and run is to install astroobs through pip:

You can also download astroobs source from GitHub and type:

Dependencies will not be installed automatically. Refer to the requirements section. If you have an anaconda distribution, you will only need to install astroquery and pyephem.

Code contributions are welcome! Just send a pull request on GitHub and we will discuss it. In the issue tracker you may find pending tasks.

If you think you've found one please refer to the issue tracker on GitHub.

You can either send me an e-mail or add it to the issues/wishes list on GitHub.

If you use astroobs on your project, please drop me a line <mailto:.@obspm.fr>, you will get fixes and additional options earlier.

astroobs is released under the GNU General Public License v3 or later (GPLv3+). Please refer to the LICENSE file.


Asteroid 8 Flora Distance from Earth

The distance of Asteroid 8 Flora from Earth is currently 456,223,696 kilometers, equivalent to 3.049667 Astronomical Units. Light takes 25 minutes and 21.7984 seconds to travel from Asteroid 8 Flora and arrive to us.

The following chart shows the distance of Asteroid 8 Flora from Earth as a function of time. In the chart the distance data is measured in Astronomical Units and sampled with an interval of 1 day.

The value of the reported distance might be somewhat inaccurate around the times of closest approach for objects passing extremely close to Earth. The value of the distance of 8 Flora from Earth is also available as a real time updated value in the Live Position and Data Tracker.


Ephemerides, Star Charts, Orbital Elements





The following ephemerides were generated using the JPL HORIZONS system web-interface using the following settings:
Ephemeris Type: OBSERVER
Target Body: Comet 103P/Hartley 2 [2004] ou alors Asteroid 4 Vesta or .
Observer Location: Geocentric [500]
Time Span: Start=2010-08-01, Stop=2010-09-01, Step=1 h
Table Settings: QUANTITIES=1,9,19,20,23,24,29

Users may wish to generate an ephemeris for their specific location and only for the times when the asteroid is above their local horizon and it is dark. Check out our sample ephemeris to learn how to read and interpret these files.

[These are text files. For printing, you may want to use landscape mode.]

Star Charts

About the Charts

Charts were generated (19 Oct) using Starry Night Pro Plus 6.2.3 with some edits in Photoshop CS3. These charts are just to help give you an approximate idea of where Hartley 2 is in the sky. To get a better fix on the position for your specific location, we suggest you generate an ephemeris for your location or use your own planetarium software setup for your location to pinpoint the target.
For printing, use landscape mode.

Table 1: Charts for finding Hartley 2 20 Oct - 11 Nov 2010.

Orbital Elements

Comet 103P/Hartley 2

Asteroid 4 Vesta

Dwarf planet 1 Ceres

Table 2: Table containing the orbital elements (as available from NEO site on 2010-10-18) for Hartley 2, Vesta, and Ceres for input into personal planetarium programs.

Other Targets to Observe

Although Vesta and Ceres are the targets of the Dawn mission and Hartley 2 the target of the EPOXI mission, there are other asteroids and comets related to the missions that you might want to try to observe! Scientists, engineers, and other staff associated with the missions have asteroids named after them for recognition of work done in the field. And what about Tempel 1, the orginal Deep Impact target or comet Boethin the original EPOXI target? Well, here are the links to get you started. Just use what you've learned about observing Vesta and Ceres and apply it to these.

Orbital Elements for Spacecraft

Although the Deep Impact Flyby spacecraft had a flyby of Earth on 31 Dec 2007 (as well as in 2008, 2009 and 2010), it and other spacecraft are generally too faint to actually observe.

On occasion we have provided the elements for spacecraft, but they would be for a given date. Pourquoi? When looking for the elements, I found (using the telnet option at Horizons) the elements, but it gave them to me for every day that I had specified during a timespan. So I asked.

Q: Okay, if I'm understanding the output right, the elements for the spacecraft are actually changing continuously so there's not exactly one definitive set of elements?

UNE: Yes, that's correct. Osculating elements can only represent the position and velocity at one instant.

The spacecraft is continuously acted on by gravity perturbations, solar radiation pressure, maneuvers, etc. Six orbital elements at some instant can't capture this time evolution.

Horizons internally uses the navigation team's trajectory model, which includes such factors. So when you obtain orbital elements over a span of time, each set is the result of accessing the underlying trajectory and converting the instantaneous state into equivalent orbital elements for that instant.

Aside from thruster events (maneuvers), the delta should be small. Suitability depends on how accurate you want the result to be.
Jon G.


Voir la vidéo: Excel 2010: Comment importer une carte géographique dans Excel? (Octobre 2022).